Fiat 28-40 HP (camion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fiat 28/40 HP)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiat 28-40 HP
Fiat 28-40 HP (camion)

Marque Drapeau : Italie Fiat V.I.
Années de production 1907 - 1910
Classe Utilitaire lourd, autobus urbain
Moteur et transmission
Moteur(s) Fiat bi-bloc 28/40 HP
Cylindrée 7 363 cm3
Puissance maximale à 1 200 tr/min : 40 ch DIN (29,4 kW)
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 2,5 tonnes kg
Vitesse maximale 25 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Porteur, autobus
Dimensions
Longueur 6 070 mm
Largeur 2 000 mm
Empattement 3 900 mm
Chronologie des modèles

Le Fiat Tipo 28/40 HP est un modèle de châssis dérivé de celui de la voiture Fiat 28-40 HP lancée en 1907 et transformé pour une utilisation sous forme de camionnette et de petit autobus, par le constructeur italien Fiat V.I.. Ce sera le troisième camion lancé par la marque.

En 1907, Fiat lance la 28/40 HP mais en étudie, sur la version longue de son très robuste châssis, une variante utilitaire destinée à servir de base à une camionnette et au premier petit autobus de la marque qui pouvait accueillir 14 passagers assis. Toujours à la pointe de la technique, le constructeur italien équipa ce modèle au prix modéré, d'un système de démarrage à magnéto haute tension, une première mondiale.Fiat livrait, comme la coutume de l'époque le voulait, les châssis motorisés aux carrossiers spécialisés qui réalisaient l'équipement souhaité par le client.

Ce véhicule a connu un beau succès auprès des premières entreprises de transport public qui pouvaient ainsi remplacer les chevaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant 1901 et à l'exposition de Milan, la toute récente F.I.A.T. - Fabbrica Italiana Automobili Torino, expose deux omnibus et une singulière petite remorque pour sapeurs-pompiers. Ces premiers véhicules conduiront au lancement, deux ans plus tard, du premier vrai camion Fiat : le 24 HP de 6 tonnes de poids total.

En 1907, la production des véhicules utilitaires se poursuit avec le 28/40 HP, qui tire son nom de la puissance de son propulseur, mesurée en chevaux vapeur (Horse Power en anglais). Ses dimensions sont voisines de celles de son aîné, le 24 HP. Les clients ont maintenant compris tous les avantages de pouvoir transporter des charges lourdes sur ce type de véhicule. Fiat a gangné son pari de remplacer le transport à traction animale par une traction motorisée autonome avec des vitesses intéressantes. Le Fiat 28/40 HP est, comme ses prédécesseurs, équipé d'un plancher en bois séché pouvant transporter jusqu'à 4 000 kg pour un poids total de 6,5 tonnes.

Ce camion remporte un beau succès et sera produit en de nombreux exemplaires.

Un transporteur britannique viendra en Italie acheter un châssis et le fera transporter en Angleterre où un carrossier lui greffera une structure d'autobus à impériale. Il fera sensation dans les rues de Londres en 1908.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le camion Fiat 28/40 HP est équipé d’un moteur Fiat bibloc 4 cylindres (deux groupes de 2) de 7 363 cm³ développant 40 HP. Il est doté de deux gros phares à acétylène. D’un poids à vide de 2,5 t pour un poids total de 6,5 tonnes et d’une longueur de 6,07 m, ce véhicule avait deux particularités :

  • une boîte de vitesses à 4 rapports avant et 1 marche arrière, fixée au centre du châssis, sous le plateau, reliée au moteur par un arbre de transmission,
  • un moteur placé tout à l’avant, en porte-à-faux sous le poste de conduite.

À l'époque, l'arbre de transmission et le moteur en porte-à-faux sont révolutionnaires et aucun constructeur utilise cette configuration. Sur ce châssis de base, différents types de carrosseries ont été construits, allant du simple plateau jusqu'à la version autobus ou même ambulance.

Les véhicules de l'époque disposaient de transmissions par chaînes pourtant Fiat V.I. avait déjà trouvé une application à l’invention du mathématicien milanais Gerolamo Cardano (1501-1576) en 1545, qui a décrit l'articulation portant son nom "Cardan" dans un traité de physique intitulé De subtilitate rerum, l'utilisation du joint « homocinétique » permettra à Fiat d'abandonner complètement les transmissions par chaines dès 1910.

Succession[modifier | modifier le code]

En 1911, Fiat lance le Fiat 15, une nouvelle génération de camions qui viendra remplacer la gamme précédente. Les châssis seront utilisés pour réaliser des autobus pour satisfaire des appels d’offres des grandes compagnies de transport public.

Le succès fut rapide et en 1908 une centaine de véhicules seront produits dans l’usine turinoise de Corso Dante.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Modèle Type Années de production Type moteur Cylindrée cm3 Puissance CV PTC en tonnes
Fiat 28/40 HP Châssis 1907 - 1910 Fiat 28 HP 1907 7.363 essence 40 @ 1200 1,5
Fiat 15 Camion, Châssis, 1909 - 1910 Fiat Brevetti 15/20 3.053 essence 16 @ 1400 2,18
Fiat 15 Bis Camion, Châssis, Autobus, Ambulance 1911 - 1913 Fiat Brevetti 15/20 3.053 essence 20 @ 1400 3,05
Fiat 15 Ter Camion, Châssis, Autobus, Ambulance 1913 - 1922 Fiat 53A 4.398 essence 40 @ 1800 3,95
Fiat 18 Châssis, 1911 - 1913 Fiat 64 5.130 essence 35 @ 1200 5,75
Fiat 18A Châssis, Autobus 1913 - 1915 Fiat 64A 4.874 essence 30 @ 1200 6,7
Fiat 18M Châssis, Autobus 1913 - 1914 Fiat 64 5.130 essence 35 @ 1200 6,7
Fiat 18BL Châssis, Autobus 1914 - 1921 Fiat 64CA 5.654 essence 38 @ 1300 7,32

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 100 Anni di camion Fiat, Negri Editore
  • TuttoTrasporti
  • L'Encyclopédie mondiale des camions, Manise, 2003