Iveco Defence Vehicles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Iveco Defence Vehicles
logo de Iveco Defence Vehicles

Création 1937
Dates clés 1985 - FIAT Defence devient IVECO Defence Vehicles
Siège social Bolzano
Drapeau d'Italie Italie
Activité Véhicules militaires
Société mère Iveco
Sociétés sœurs Iveco Bus
Magirus
Astra SpA
Site web http://www.iveco.com

Iveco Defence Vehicles (Iveco D.V.) est la division matériel militaire du groupe italien Iveco.

Son siège social et son usine principale sont implantés à Bolzano, tout près de la frontière autrichienne, elle dispose d'une usine de production à Piacenza, au sein de l'usine de poids lourds Astra SpA, à Vittorio Veneto et au Brésil, à Sete Lagoas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1899, Fiat a toujours disposé une division spécialisée dans la défense qui distribuait ses produits sous la simple marque Fiat. Le géant italien a livré aux armées de son pays mais également à bien d'autres, des camions, des tracteurs d'artillerie, des automitrailleuses, des chars d'assaut, des blindés de tout genre et même des armes légères et lourdes. Les usines de production étaient disséminées un peu partout en Italie.

En 1969, Fiat rachète Lancia et hérite du site industriel de Bolzano, site dont la création a été décidée par Vincenzo Lancia en 1935 et qui a été construit en 1936, inauguré le 6 juillet 1937 par Benito Mussolini lui-même. Cette usine se consacra à l'effort de guerre et fabriqua du matériel militaire et notamment des camions. L'usine sera lourdement bombardée à plusieurs reprises en 1943 et 1944 ce qui eut de graves conséquences sur la production. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'usine fut en grande partie reconstruite et repris la production de camions.

Après la reprise de Lancia par Fiat, l'usine de Bolzano a conservé la production de camions, après les véhicules Esadelta et Esagamma dont la fabrication est arrêtée en 1971, Fiat y transfère la fabrication du véhicule amphibie que le commandant Jacques Cousteau a utilisé, notamment sa dernière version lors de ses expéditions en Amazonie en 1983-1984, le fameux Fiat 6640A et du camion militaire Fiat TM69 6x6.

A partir de 1975, après la création d'Iveco qui engloba les marques Fiat V.I., Lancia V.I., OM, Magirus-Deutz et Unic-Fiat, l'usine débute la production de la gamme Fiat Iveco 65-75-90 PC 4x4 et de ses versions militaires Fiat Iveco ACL 75-90 et ACM 90.

Ce n'est qu'en 1985 que le constructeur italien décide de distribuer ses productions militaires sous la bannière IVECO Defence Vehicles SpA.

Description[modifier | modifier le code]

Le siège social de la société est implanté à Bolzano dans le nord de l'Italie, près de la frontière autrichienne, sur le site de l'ex-Lancia V.I. qui conçoit et produit tous les véhicules spéciaux du groupe destinés à l'usage militaire et pour la protection civile. La division spécialisée dans la défense militaire a été créée en 1937 au sein de Fiat V.I. et a été transformée en Iveco D.V. en 1985.

On estime que plus de 30 000 véhicules fabriqués par Iveco D.V. qui sont toujours en service militaire actif dans les armées du monde. Parmi ceux-ci, les tout derniers produits à la mode, l'Iveco VTLM Lince, le véhicule qui a été surnommé le "Hummer européen", le LUV - Light Utility Vehicle, basé sur l’IVECO Massif qui a remplacé la fameuse Fiat Campagnola, mais aussi le camion dérivé de l'Iveco Trakker 8x8 avec sa cabine blindée et un Astra 6x6.

Site industriel[modifier | modifier le code]

Créé de toutes pièces par Lancia V.I., à la veille de la Seconde Guerre mondiale pour éviter le risque de bombardement des usines de Turin, le site aujourd'hui intégré dans le groupe Fiat-Iveco, comprend le bureau d'études et la principale usine de fabrication. Placé sous très haute surveillance, il produit entre autres : le transport de troupe blindé Puma, le char de combat Ariete, le char Centauro et le camion à six roues motrices, l'Overland.

Production[modifier | modifier le code]

Véhicule militaire IVECO 40.10
Véhicule militaire extra lourd Astra.

La gamme des produits est très complète et est composée de :

  • camions tactiques de 1,5 à 17,5 tonnes de charge utile,
  • tracteurs pour transport de chars, dérivés de productions Astra,
  • moteurs pour chars d'assaut et véhicules blindés, à roues ou à chenilles, V8, V10 et V12 d'une puissance allant jusqu'à 1.800 Ch DIN,
  • véhicules blindés et d'assaut en coopération avec le spécialiste italien OTO Melara SpA pour la reconnaissance, le combat, le transport des troupes, le commandement et le support.

Gamme[modifier | modifier le code]

Les véhicules militaires produits par IVECO D.V. sont en service dans de nombreux pays comme l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, la Suisse, l'Espagne, le Portugal, la Norvège, le Pakistan, l'Égypte et la France.

IVECO LUV

Le Light Utility Vehicle basé sur l’IVECO Massif a été conçu de façon à s'adapter aux multiples tâches qui peuvent lui être confiées : reconnaissance, plate-forme pour armes légères, ambulance, transport logistique et tracteur d’artillerie.

Le Massif LUV est équipé du moteur diesel FPT-Fiat Powertrain Technologies F1 de 3 litres 16 soupapes quatre cylindres développant 107 kW/130 ch, d'une boîte de vitesses ZF 6S400 avec overdrive couplé à une boîte de renvoi à 2 vitesses. Pour mieux s'adapter à tous les types de terrain, le véhicule peut rouler avec la seule transmission arrière ou en version 4x4.

IVECO Trakker Tep 8x8

Ce véhicule 8x8 dispose d'une cabine blindée. Il peut transporter son chargement TEP sur n'importe quel terrain quelles qu'en soient les conditions. La cabine est protégée contre toute attaque balistique et des mines selon le STANAG 4569. Le véhicule dispose de la traction intégrale permanente et est équipé de pneumatiques Hutchinson run-flat. Son moteur est un Iveco Cursor 13 développant 331 kW/420 ch accouplé à une boîte automatique Iveco Eurotronic à 12 rapports.

La société Iveco Defence Vehicles dispose des certifications ISO 9001 et de la certification militaire AQAP 2110.