Renault Domaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Renault Domaine
Renault Domaine

Marque Renault
Années de production 1956 - 1960
Classe break familiale
Moteur et transmission
Moteur(s) quatre cylindre en ligne
Cylindrée 2141 cm3
Puissance maximale 77 puis 80 ch
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1300 kg
Vitesse maximale 135 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Station Wagon (Break)
Dimensions
Longueur 4700 mm
Largeur 1720 mm
Hauteur 1540 mm
Chronologie des modèles

La Renault Domaine est la version break de la Frégate, elle fut commercialisée en 1956 pour remplacer la Renault Colorale. Elle était fabriquée à Billancourt en France et à Haren en Belgique. La Domaine avait une bonne tenue de route, mais coûtait plutôt cher. La clientèle de la Domaine était plutôt rurale. En 1959, Renault lance une version à boite manuelle avec convertisseur hydraulique : c'est la Renault Manoir (version Break de la Frégate transfluide) avec une calandre de Frégate Amiral et un équipement électrique en 12 volts.

Vers la fin[modifier | modifier le code]

La Domaine ne rencontra jamais le succès escompté et sa production cessa en 1960. Sa carrière ne dura que quatre ans. En 1960, Renault pense déjà au remplacement de la Frégate par la Renault 16, apparue en 1965.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :