Pierre Deligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre René, vicomte Deligne est un mathématicien belge, né le à Etterbeek dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre René Deligne est diplômé de l'Université libre de Bruxelles en 1966, en ayant effectué une année de scolarité à l’école normale supérieure en 1965-1966. Il soutient une première thèse de doctorat en 1968 à Bruxelles. De 1968 à 1984, il est membre de l’Institut des hautes études scientifiques, où il assiste aux séminaires d’Alexandre Grothendieck qu'il appelle son « maître »[1].

En 1972, il soutient une thèse de doctorat d’État à l'université de Paris-Sud. À partir de 1984, il est professeur à l’institute for Advanced Study de Princeton[2].

Il a publié des travaux importants dans de nombreux domaines des mathématiques, dont la conjecture de Hodge, les formes modulaires, les conjectures de Langlands et la théorie des représentations. Son professeur Grotendieck l'a mentionné dans sa note "Recoltes et semailles" et a affirmé qu'il l'avait trahi et lui avait volé certaines de ses idées qui l'ont ensuite aidé à obtenir la médaille Fields, et que sa fraude est également tombée sur le mathématicien algérien Mabkhout.[5] Dans sa note "Récoltes et semailles" page 659 , Grethendieck a dit :"2. Deligne ne conteste pas que le Colloque de Luminy de Juin 1981 (où lui-même figurait comme la grande vedette) n'aurait pas eu lieu sans les travaux de Mebkhout dans les années précédentes. Il a seulement tenu à ajouter que le rôle des idées de Mac-Pherson lui semblait "encore plus essentiel". Il n'a pas laissé entendre qu'il y aurait quelque chose d'étrange ou d'anormal que le nom de Mebkhout ne figure pas dans les Actes du Colloque".

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

[5]http://tomlr.free.fr/Math%E9matiques/Grothendieck/R%E9coltes%20et%20semailles/ReS%20O_2%20Lettre%20-%20Introduction.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]