Pierre Deligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre René, vicomte Deligne est un mathématicien belge, né le à Etterbeek dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre René Deligne est diplômé de l'Université libre de Bruxelles en 1966, en ayant effectué une année de scolarité à l’école normale supérieure en 1965-1966. Il soutient une première thèse de doctorat en 1968 à Bruxelles. De 1968 à 1984, il est membre de l’Institut des hautes études scientifiques, où il assiste aux séminaires d’Alexandre Grothendieck qu'il appelle son « maître »[1].

En 1972, il soutient une thèse de doctorat d’État à l'université de Paris-Sud. À partir de 1984, il est professeur à l’institute for Advanced Study de Princeton[2].

Il a publié des travaux importants dans de nombreux domaines des mathématiques, dont la conjecture de Hodge, les formes modulaires, les conjectures de Langlands et la théorie des représentations.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]