D-module

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En mathématiques, un D-module est un module sur un anneau D d'opérateurs différentiels. L'intérêt principal des D-modules réside en son utilisation dans l'étude d'équations aux dérivées partielles.

D-modules sur des variétés algébriques[modifier | modifier le code]

La théorie générale des D-modules nécessite une variété algébrique lisse X définie sur un corps K algébriquement clos de caractéristique nulle, par exemple K = C. Le faisceau des opérateurs différentiels DX est défini comme la OX-algèbre générée par les champs de vecteurs sur X, interprétés comme des dérivations. Un DX-module (à gauche) M est un OX-module avec une action de groupe (à gauche) de DX. Se donner une telle action est équivalent à avoir une application K-linéaire

satisfaisant :

(c'est la règle de Leibniz)

f est une application régulière sur X, v et w sont des champs de vecteurs, m une section locale de M et où [−, −] désigne le commutateur.

Références[modifier | modifier le code]

  • S. C. Coutinho (1995), A primer of algebraic D-modules, London Mathematical Society Student Texts 33, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-55119-9)
  • Armand Borel, (1987), Algebraic D-Modules, Perspectives in Mathematics 2, Boston, MA: Academic Press, (ISBN 978-0-12-117740-9)