Andreï Okounkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andreï Okounkov
Andrei Okounkov.jpg
Andreï Okounkov
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Faculté de mécanique et de mathématiques de l'université de Moscou (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Maître
Alexandre Kirillov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Alexandre Kirillov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Andreï Iourievitch Okounkov (en russe : Андрей Юрьевич Окуньков) est un mathématicien russe né le à Moscou. Il a enseigné dans plusieurs universités américaines.

Il a reçu le prix de la Société européenne de mathématiques en 2004 et, en 2006, la médaille Fields.

Travail[modifier | modifier le code]

Il a travaillé sur la théorie des représentations des groupes symétriques infinis, les partitions planes et la cohomologie quantique (en) du schéma de Hilbert (en) des points du plan projectif. La majeure partie de son travail sur les schémas de Hilbert est en collaboration avec Rahul Pandharipande.

Okounkov, avec Pandharipande, Nikita Nekrasov et Davesh Maulik, a formulé des conjectures importantes reliant les invariants de Gromov-Witten (en) et les invariants de Donaldson-Thomas (en) pour les variétés de Calabi-Yau de dimension 3. La médaille Fields lui a été attribuée « pour ses contributions qui font le pont entre probabilité, théorie de la représentation et géométrie algébrique »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Andrei Okounkov » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :