Jacques Tits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Jacques Tits
Description de cette image, également commentée ci-après

Jacques Tits en 2008.

Naissance (86 ans)
Uccle (Belgique)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Mathématique
Institutions Collège de France
Diplôme Université libre de Bruxelles
Renommé pour Théorie des groupes (Groupe de Tits)
Distinctions Prix Abel 2008

Jacques Tits, né le à Uccle, est un mathématicien français, d'origine belge[1]. Ancien professeur de l'université libre de Bruxelles (nommé à 24 ans), il a écrit et coécrit un grand nombre d'articles sur des sujets variés, principalement en algèbre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tits a découvert les mathématiques grâce à son père, lui-même mathématicien, en consultant les ouvrages de sa bibliothèque. À quatorze ans, le jeune prodige donne des cours particuliers à des étudiants qui préparent l'École polytechnique de Bruxelles. Il est diplômé de l'université libre de Bruxelles. Il publie sa thèse de doctorat (qui porte déjà en germe ses travaux futurs) quand il a vingt ans.

Il a introduit la théorie des immeubles et des BN-paires, utile dans la théorie des groupes algébriques (y compris certains groupes finis) surtout pour les groupes définis sur les nombres p-adiques. Une BN-paire est une paire formée de deux sous-groupes B et N du groupe G qu'on veut étudier, assujettie à quelques conditions. Lorsque l'on dispose d'une BN-paire dans le groupe G, on peut construire un immeuble, qui est un objet géométrique sur lequel G agit. Les immeubles sont en fait les équivalents pour les groupes algébriques p-adiques des espaces symétriques qui interviennent dans les groupes de Lie.

Tits a reçu la médaille Cantor de la Deutsche Mathematiker-Vereinigung (Société mathématique allemande) en 1996 et le prix Wolf en 1993. Il a été professeur associé au Collège de France, de 1973 à 1975, puis titulaire de la chaire de théorie des groupes, de 1975 à 2000. Il est membre de l'Académie des sciences depuis 1979. Il a reçu le prix Abel en 2008 en même temps que John Griggs Thompson.

Jacques Tits a été promu officier de la Légion d'honneur en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tits a obtenu la nationalité française en 1974.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]