Gerd Faltings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gerd Faltings
Gerd Faltings MFO.jpg

Gerd Faltings (2008).

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Princeton, université de Wuppertal (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaines
Membre de
Directeur de thèse
Hans-Joachim Nastold (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étudiants de thèse
Nikolaï Dourov (en), Wiesława Nizioł (en), Michael J. Larsen (en), Shinichi MochizukiVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Médaille Fields ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Bourse Guggenheim
Prix Heineman ()
Médaille Fields ()
Prix Gottfried-Wilhelm-Leibniz ()
Prix von Staudt ()
Q15814928 ()
King Faisal International Prize in Science (d) ()
Médaille Cantor ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gerd Faltings, né le à Gelsenkirchen, est un mathématicien allemand connu pour son travail en géométrie algébrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia les mathématiques et la physique de 1972 à 1978 à l'université de Münster, où il obtint son doctorat de mathématiques en 1978, puis son habilitation de mathématiques en 1981, après un an à Harvard grâce à une Studienstiftung (bourse d'études très sélective).

Durant les années 1978-1981, il était professeur assistant à Münster. Puis il fut professeur à Wuppertal (de) de 1982 à 1984, et à Princeton de 1985 à 1994. En 1993 Barry Mazur le chargea, lui et quelques autres spécialitses, de vérifier le manuscrit de Wiles sur la démonstration du dernier théorème de Fermat. Depuis 1995, il est le directeur de l'Institut Max-Planck de mathématiques à Bonn.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]