Lars Hörmander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lars Hörmander
Description de cette image, également commentée ci-après

Lars Hörmander en 1969

Naissance
Mjällby (Comté de Blekinge)
Décès (à 81 ans)[1]
Lund (Scanie)
Nationalité Drapeau : Suède Suédois
Champs Mathématiques,
Distinctions Médaille Fields (1962)

Lars Valter Hörmander, né le à Mjällby et mort le à Lund[1], est un mathématicien suédois. Il est connu pour ses travaux sur les équations aux dérivées partielles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Hörmander est né le 24 janvier 1931 à Mjällby au sud de la Suède[2]. Il finit ses études primaires et secondaires rapidement, sautant des classes[2]. Il entre à l'université de Lund en 1948 pour étudier les mathématiques et la physique[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a notamment reçu la médaille Fields[3] en 1962 et le prix Wolf en 1988, pour ses travaux en théorie des équations aux dérivées partielles, dont il est considéré comme l'un des plus grands spécialistes. Il a joué un rôle de première importance dans le développement de l'analyse micro-locale (en), avec ses contributions à la théorie des opérateurs pseudo-différentiels et leur généralisation substantielle représentée par les opérateurs Fourier-intégraux (en) qui servent à transformer des équations aux dérivées partielles dans des formes normales souvent de résolution aisée.

L. Hörmander effectua sa thèse de doctorat à l'université de Lund sous la direction de Marcel Riesz puis Lars Gårding (de) (On the theory of general partial differential operators, soutenance en 1955). Il travailla notamment à l'université de Stockholm, à l'université Stanford et à l'Institute for Advanced Study à Princeton. En 1968, il revint à l'université de Lund et y prit sa retraite en 1996 comme professeur émérite.

Les quatre volumes de son traité The analysis of linear partial differential operators (1983-1985, Springer) constituent une œuvre monumentale[4] qui reprend les avancées de la période 1960-1985 en théorie des équations aux dérivées partielles et en analyse micro-locale. Son livre Complex analysis in several variables (1966, Van Nostrand) est considéré comme un classique en théorie de plusieurs variables complexes.

L. Hörmander a été élu en 1968 à l'Académie royale des sciences de Suède. Il a été conférencier plénier au Congrès international des mathématiciens[5] à Nice en 1970.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lars Hörmander (1931-2012) sur math.cnrs.fr, 28 novembre 2012
  2. a, b et c Jan Boman et Ragnar Sigurdsson, « To the Memory of Lars Hörmander (1931—2012) », Notices of the AMS, vol. 62, no 8,‎ , p. 890-908.
  3. Hörmander's work on linear differential operators, by Lars Gårding (de), Proceedings of the International Congress of Mathematicians, Stockholm 1962, xliv-xlvii, Institut Mittag-Leffler, Djursholm, 1963.
  4. Leroy P. Steele Prize for Mathematical Exposition, 2006, Notices AMS, 53#4 (464-466), 2006.
  5. Linear differential operators Actes, Congrès international des mathématiciens, Nice, 1970, vol. 1, 121-133, Gauthier-Villars, Paris, 1971.