Kenneth Alan Ribet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ken Ribet)
Aller à : navigation, rechercher
Ken Ribet
Description de cette image, également commentée ci-après

Ken Ribet en 2007 au CIRM

Naissance
Domicile États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Champs Mathématiques
Institutions Université de Californie à Berkeley
Diplôme Université Brown
Université Harvard
Renommé pour Théorie des nombres
Analyse diophantienne
Distinctions Prix Fermat (1989)

Kenneth Alan Ribet, dit Ken Ribet, né le , est un mathématicien américain, qui enseigne à l'université de Californie à Berkeley. Il est spécialisé en théorie algébrique des nombres et en géométrie algébrique.

Ses travaux ont notamment été utilisés par Andrew Wiles dans sa démonstration du dernier théorème de Fermat. Ribet a en effet démontré la conjecture epsilon (en), proposée par Jean-Pierre Serre, et dont il résulte que si la conjecture de Taniyama-Shimura est vraie, alors le dernier théorème de Fermat l'est aussi.

Il a aussi donné son nom au théorème de Herbrand-Ribet, également lié au Grand théorème de Fermat.

Après des études à l'université Brown, il a obtenu un Ph.D. de l'université Harvard en 1973 sous la direction de John Tate. En 1998, il est fait docteur honoris causa de l'université Brown. Il est élu à l'American Academy of Arts and Sciences en 1997 et à la National Academy of Sciences en 2000.

Il a reçu le prix Fermat en 1989.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]