Oskar Pfister

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pfister.

Oskar Pfister, né à Zurich en 1873 et mort en 1956 est un pasteur et pédagogue suisse.

Psychanalyse[modifier | modifier le code]

C'est Carl Gustav Jung qui l'amène à s'intéresser à l'œuvre de Freud, avec qui il commence une correspondance sur la psychanalyse qui reste extrêmement heuristique aujourd'hui pour l'histoire du mouvement, de son lien à la religion et à la pédagogie. Il a pratiqué comme analyste et été l'un des fondateurs de la Société suisse de psychanalyse. Il fut aussi l'un des premiers praticiens de l'analyse profane. Il a eu de nombreux patients connus comme Henri F. Ellenberger ou Emil Oberholzer et été proche de Hermann Rorschach, Hans Zulliger et de Jean Piaget.

Références[modifier | modifier le code]

  • Sigmund Freud, Correspondance avec le pasteur Pfister, 1909-1939, Gallimard,‎ 1991 (ISBN 2070722937)
  • Michel Baron, Oskar Pfister : pasteur à Zurich, 1873-1956 : psychanalyse et protestantisme, In Press,‎ 2000 (ISBN 2951228643)
  • Mireille Cifali (1982). Freud pédagogue ? Psychanalyse et éducation (précédé par Jouer avec le feu de Michel de Certeau). Paris: InterEditions.
  • Danielle Milhaud-Cappe (2007) Freud et le mouvement de pédagogie psychanalytique, 1908-1937 : August Aichhorn, Hans Zulliger, Oskar Pfister, Paris : Vrin.

Articles connexes[modifier | modifier le code]