Marboz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marboz
Marboz
La mairie avec le monument à Joseph Pochon.
Image illustrative de l’article Marboz
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse
Maire
Mandat
Christelle Moiraud
2020-2026
Code postal 01851
Code commune 01232
Démographie
Population
municipale
2 258 hab. (2018 en augmentation de 2,82 % par rapport à 2013)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 33″ nord, 5° 15′ 30″ est
Altitude Min. 194 m
Max. 240 m
Superficie 40,14 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Bourg-en-Bresse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Étienne-du-Bois
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Marboz
Géolocalisation sur la carte : Ain
Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Marboz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marboz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marboz
Liens
Site web marboz.fr

Marboz (prononcer Marbo) est une commune française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Marboz fait partie de la Bresse et est située à 15 kilomètres au nord de Bourg-en-Bresse.

Cette commune très étendue s'étire sur plus de douze kilomètres dans le sens nord-sud.

Le Sevron la traverse, presque en parallèle avec la route départementale 996 et l'A39.

Situation de Marboz.

Communes Limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Marboz est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bourg-en-Bresse, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 80 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[3],[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Marboz compte deux fêtes patronales :

  • La féria qui se déroule fin juillet ;
  • La Saint-Crépin qui se déroule en automne. Cette fête était l'occasion d'une foire aux "commis", apprentis ouvriers agricoles.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare des Tramways de l'Ain (ligne Bourg-en-Bresse - Treffort - Montrevel-en-Bresse - La-Madeleine), qui desservaient le village de 1914 à 1936.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Marboz est membre de la communauté d'agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Bourg-en-Bresse. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[5].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Bourg-en-Bresse, au département de l'Ain et à la région Auvergne-Rhône-Alpes[6]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Saint-Étienne-du-Bois pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[6], et de la première circonscription de l'Ain pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[7].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1947 Émile Gauthier   Président du Comité local de Libération
1947 1957
(décès)
Maurice Jacques   Médecin
1957 mars 1983 Joseph du Marché (1913-1994)   Propriétaire
mars 1983 mars 2008 Raymond Favier (1941- ) UMP Chef d'entreprise
mars 2008 mai 2020 Alain Gestas (1954- ) DVG Cadre territorial
Conseiller général du canton de Coligny (2011 → 2015)
7e vice-président de la CA du Bassin de Bourg-en-Bresse (2017 → 2020)
mai 2020 En cours Christelle Moiraud (1968- )   Chargée de communication
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

En 2014, Marboz est labellisée « ville fleurie » avec « trois fleurs » attribuées par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[9].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2018, la commune comptait 2 258 habitants[Note 3], en augmentation de 2,82 % par rapport à 2013 (Ain : +4,54 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 9732 5742 5022 3482 3302 4112 6642 6202 580
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 5602 5072 5332 5562 5332 5502 6142 6022 558
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 5412 5562 5752 2012 2012 0602 0522 0101 855
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 7331 6801 7011 9262 0262 1642 1952 1852 226
2018 - - - - - - - -
2 258--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

L'ESB Marboz est le club de football de Marboz. Il a été créé en 1966 par Fernand Piguet. Il débute au niveau le plus bas (4e série de Bresse) avec 2 équipes de seniors pour monter en honneur régional.

Économie[modifier | modifier le code]

Gisement de sel et stockage de gaz naturel[modifier | modifier le code]

L'usine chimique Solvay de Tavaux dans le Jura, a exploité, à partir de 1930, un important gisement souterrain de sel à Poligny (Jura).

A partir de 1977, c'est de la saumure diluée, pompée à Étrez (Ain), qui a servi à la dissolution dans le sous-sol. Le gisement s'épuisant, cette saumure est envoyée, depuis 2007 (par saumoduc), vers le gisement de sel découvert à Marboz où sont exploitées 2 couches :

- la couche supérieure (entre 750 m et 1120 m de profondeur) dite couche de Marboz exploitée par Solvay.

- la couche inférieure (entre 1300 m et 1960 m de profondeur) ou couche d’Étrez utilisée par Storengy, filiale d'Engie, comme réservoir de stockage de gaz[Note 4].

Un autre saumoduc, long de 110 kilomètres, relie Marboz à Tavaux où le sel est extrait et transformé. Quotidiennement, les 7 000 m3 de saumure saturée arrivant à l'usine, fournissent 2 000 tonnes de sel.

Commerces[modifier | modifier le code]

Marboz compte quelques commerces.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin, restaurée en 1859.

Vie locale[modifier | modifier le code]

L'association ACOST milite pour la qualité de vie des habitants.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  4. S'étendant sous 5 communes, dont Étrez et Marboz, c'est le 1er stockage en cavités salines en France et le 5ème en Europe. La quantité stockée correspond à la consommation annuelle de la ville de Lyon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 4 novembre 2020)
  5. « communauté d'agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 19 avril 2020)
  6. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Marboz », sur le site de l'Insee (consulté le 19 avril 2020).
  7. « Découpage électoral de l'Ain (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 19 avril 2020).
  8. [PDF] « Inventaire des archives 1497-2016 : Liste des maires », sur archives-communales-ain.fr (consulté le 17 décembre 2020)
  9. « Marboz sur le site des villes et villages fleuris » (consulté le 21 juillet 2014).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.