Foissiat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Foissiat
Moulin de Bruno.
Moulin de Bruno.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Attignat
Intercommunalité Bassin de Bourg-en-Bresse
Maire
Mandat
Jean-Pierre Fromont
2014-2020
Code postal 01340
Code commune 01163
Démographie
Gentilé Foissiatis
Population
municipale
2 029 hab. (2014)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 16″ nord, 5° 10′ 32″ est
Altitude Min. 186 m
Max. 228 m
Superficie 40,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Foissiat

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Foissiat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Foissiat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Foissiat
Liens
Site web foissiat.com

Foissiat est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Foissiatis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Foissiat fait partie de la Bresse. La Sâne Morte prend sa source dans la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lescheroux Cormoz Pirajoux Rose des vents
Jayat N
O    Foissiat    E
S
Malafretaz Étrez Marboz

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2008)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

On retrouve vers 1270, un Guillaume de Foissiat, ayant château et poype. Puis, jusqu'à la Révolution, le fief fit partie du Comté de Montrevel.

Les comtes de Montrevel établirent sur le territoire de Foissiat une châtellenie dépendant directement d'eux, ce qui provoqua quelques débuts d'émeutes chez les habitants, très individualistes. Une des affaires les plus importantes fut le refus des Foissiatis de participer aux corvées de construction des murailles de Montrevel ! Ils furent condamnés à un demi-franc d'amende par foyer !

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Jean-Pierre Besson    
2001 En cours Jean-Pierre Fromont DVG Réélu en 2008 et 2014

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie de Foissiat.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 029 habitants, en augmentation de 7,7 % par rapport à 2009 (Ain : 5,95 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 558 2 467 2 318 2 270 2 262 2 285 2 370 2 446 2 509
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 493 2 520 2 498 2 474 2 476 2 722 2 565 2 530 2 642
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 541 2 518 2 514 2 222 2 210 2 202 2 151 1 934 1 811
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 674 1 515 1 403 1 466 1 481 1 562 1 782 1 912 2 029
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le moulin de Bruno, dont le nom fait référence au saint Père Bruno, fondateur de l'ordre des Chartreux, enjambe la Reyssouze. Celle-ci sert de limite naturelle entre les communes de Foissiat et de Jayat ; le moulin se trouve donc en partie sur la commune de Foissiat (partie habitation, à l’est) et en partie sur la commune voisine de Jayat (partie usine, à l’ouest du bâtiment). Le moulin de Bruno a été bâti vers 1350, par les Chartreux de Montmerle installés à 3 km du moulin, sur la commune voisine de Lescheroux. Cette abbaye dépendait de cet ordre depuis 1210, et le nom du révérend Père Bruno fut donné au site.

Espaces verts et fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune obtient le niveau « une fleur » au concours des villes et villages fleuris[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. Notice no PA00116402, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. « Les villes et villages fleuris », sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 20 juillet 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire religieuse de la paroisse de Foissiat durant la Révolution, 1789-1799, Société des Études Historiques Révolutionnaires et Impériales (SEHRI), avril 2011, 120 pages [1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]