Climat de l'Ain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ain a un climat diversifié, lié aux différences de relief.

L'Ouest[modifier | modifier le code]

Bresse[modifier | modifier le code]

Le climat est tempéré à légère tendance continentale. Les relevés sont ceux de Mâcon, la station de référence, étant donné sa proximité. Les valeurs climatiques de 1981 à 2010 sont les suivantes.

Relevés Mâcon 1981-2010
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0 1 3,5 6 10 13,5 15,5 15 11,5 8 3,5 1 7,5
Température moyenne (°C) 2 4,5 8 11 15 19 21 20,5 17 12 7 3,5 12
Température maximale moyenne (°C) 5,5 8 12 16 20 24 27 26 22 16,5 10 6 16
Ensoleillement (h) 61,9 91,5 154,9 182 212,9 245,3 267,7 242,4 185,6 116,9 70,3 50,5 1 881,9
Précipitations (mm) 59 53 49 75 88 75,5 71 72 79,5 85,5 84 70 861,5
Source : Météo-France/Infoclimat : Mâcon (1981-2010)[1]
Temperature down.svg Temperature up.svg Rain icon.svg Rain icon.svg Sun01.svg Sun01.svg
Température
minimale
Température
maximale
Hauteur de
précipitations
Nombre de jours
avec précipitations
Durée
d’ensoleillement
Nombre de jours avec
bon ensoleillement
7,4 °C 16,1 °C 859,3 mm 113,9 j 1881,9 h 73,25 j

Côtière[modifier | modifier le code]

Dombes[modifier | modifier le code]

Revermont[modifier | modifier le code]

Le Bugey[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climatologie du Bugey.

Le pays de Gex[modifier | modifier le code]

Le réseau de stations Météo-France[modifier | modifier le code]

Le département est couvert par un réseau de onze stations météorologiques basées à :

Arbent, Balan, Belley, Cessy, Ceyzériat, Château-Gaillard, Hauteville-Lompnes, Labalme, Marlieux, Saint-Rambert-en-Bugey et Sutrieu[2].

Historique climatique[modifier | modifier le code]

  • 1709 : année du grand hiver.
  • 1740 : hiver rigoureux.
  • 1748 : récolte médiocre.
  • 1750 : récolte très abondante.
  • 1753 : très violents orages.
  • 1766 : hiver rigoureux.
  • 1768 : récolte abondante malgré une longue période pluvieuse.
  • 1769-1770 : longs mois de pluie.
  • 1787 : récolte de vin très abondante.
  • 1788 : récolte très pauvre, les poissons des étangs ont péri.
  • 1802 : grande gelée.

Notes et références[modifier | modifier le code]