Bresse Vallons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bresse Vallons

De haut en bas, de gauche à droite : l'église d'Étrez; la mairie d'Étrez; l'église de Cras-sur-Reyssouze; l'ancienne bascule de Cras-sur-Reyssouze.
Etrez 007.JPG Etrez mairie.JPG
Église St Jean Baptiste Cras Reyssouze 17.jpg Poids public Cras Reyssouze 1.jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Attignat
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse
Maire
Mandat
Virginie Grignola-Bernard
2019-2020
Code postal 01340
Code commune 01130
Démographie
Population
municipale
2 263 hab. (2016)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 18′ 33″ nord, 5° 09′ 59″ est
Altitude Min. 195 m
Max. 229 m
Superficie 25,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Bresse Vallons

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Bresse Vallons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bresse Vallons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bresse Vallons

Bresse Vallons est une commune nouvelle française résultant de la fusion — au  — des communes de Cras-sur-Reyssouze et Étrez, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Foissiat Rose des vents
Malafretaz N Marboz
O    Bresse Vallons    E
S
Saint-Martin-le-Châtel Attignat

Toponymie[modifier | modifier le code]

Lors du projet de création de la commune nouvelle qui prévoyait le regroupement de 6 communes, trois noms étaient proposés à un vote citoyen : Bressenvies, Arc Bressan et Bresse Vallons[1]. Bien que le périmètre de la commune fut restreint aux seuls villages de Cras et d'Étrez, Bresse Vallons fut gardé pour nommer la commune nouvelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement, le projet impliquait 4 communes en plus des deux actuelles : Béréziat, Marsonnas, Montrevel-en-Bresse et Malafretaz. Montrevel aurait été le chef-lieu d'une commune de plus de 7 000 habitants. Le , les conseils municipaux de Béréziat et Malafretaz votent contre cette commune nouvelle[2], ce qui ne permet pas la mise en œuvre du projet même sans les deux qui ont voté contre. En effet, l'absence de Malafretaz aurait empêché une continuité territoriale.

Deux jours plus tard, les conseils d'Étrez et de Cras se réunissent pour créer une commune nouvelle portant le même nom que celle qui aurait été formée avec les 4 autres communes[3]. La commune est créée au par un arrêté préfectoral du [4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Bresse Vallons
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Cras-sur-Reyssouze
(siège)
01130 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse 13,83 1 448 (2016) 105
Étrez 01154 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse 12,15 815 (2016) 67

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
8 janvier 2019[5] en cours Virginie Grignola-Bernard SE Cadre

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 2 263 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
2 2512 263
(Sources : Insee à partir de 2015[6].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mairie de Montrevel-en-Bresse, « Votez pour le nom de la commune nouvelle ! », sur montrevel-en-bresse.fr, (consulté le 26 décembre 2018)
  2. « La deuxième plus grosse commune de l’agglomération de Bourg ne verra pas le jour : La commune nouvelle visant à regrouper les municipalités de Montrevel-en-Bresse, Malafretaz, Etrez, Cras-sur-Reyssouze, Béréziat et Marsonnas ne verra pas le jour. », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  3. « La fusion entre Cras-sur-Reyssouze et Étrez en bonne voie », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  4. Arnaud Cochet, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Bresse Vallons », Recueil des actes administratifs spécial n°01-2018-159,‎ , p. 3-6 (lire en ligne [PDF])
  5. « Virginie Grignola-Bernard, élue maire de Bresse Vallons », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015 et 2016.