M82 (galaxie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M82.
M82
Image illustrative de l'article M82 (galaxie)
M82 - Télescope Hubble
Découverte
Découvreur(s) Johann Elert Bode
Date 1774
Désignations M82, NGC 3034, galaxie du Cigare
Observation
(Époque J2000)
Ascension droite 09h 55m 52,19s
Déclinaison +69° 40′ 48,8″
Vitesse radiale 231 ± 6 km/s
Distance environ 4,5 Mpc (∼14,7 millions d'a.l.)
Magnitude app. +8.4
Dimensions app. 11,2 × 4,3 minutes d'arc
Constellation Grande Ourse
Caractéristiques
Type galaxie irrégulière (I0)
Masse ?

M82, ou NGC 3034, est une galaxie irrégulière située à environ 4,5 Mpc (∼14,7 millions d'a.l.) de la Terre dans la constellation de la Grande Ourse[1]. Également appelée galaxie du Cigare, elle fut découverte par Johann Elert Bode le 31 décembre 1774, en même temps que M81.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

M82 (le fleuron des galaxies pour beaucoup d'observateurs de l'hémisphère nord[réf. souhaitée]) forme une très remarquable paire physique avec sa voisine M81. Ces deux galaxies forment avec d'autres un groupe de galaxies proche du nôtre. M82 représente le prototype d'une galaxie irrégulière, c'est-à-dire ayant un « disque » irrégulier. Son noyau, qui semble avoir énormément souffert d'un rapprochement serré avec M81 il y a quelques centaines de millions d'années, se trouve dans une phase de violente activité stellaire et présente de remarquables raies sombres. Il s'agit d'une galaxie à sursaut de formation d'étoiles.

La galaxie émet fortement en infrarouge (magnitude I = 5,6), en ondes radio et en rayons X (cf. image composite ci-contre). Elle possède également un fort champ magnétique. De grandes quantités de matières sont éjectées à environ 1 000 km/s de la galaxie[2]. On suppose que ces éjections sont dues à l'explosion de supernovas.

Évènements[modifier | modifier le code]

La supernova SN 2014J y a été découverte par un groupe d'étudiants en astronomie à l'observatoire de l'université de Londres et leur professeur le à 19 h 20 (GMT).

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traducteur Didier Jamet), « M82, galaxie tempête », Astronomy Picture of the Day (traduction Ciel des Hommes),
  2. On peut les voir sur l'image du haut : ce sont les filaments rouges.
  3. Le spectre colorimétrique a été compressé pour l’amener dans le domaine visible : la lumière infrarouge enregistrée par Spitzer apparait en rouge, la lumière visible émise par l’hydrogène et enregistrée par Hubble apparait en orange, la lumière visible à courte longueur d’onde (couleur réelle bleu-violet) apparait en jaune-vert, les rayons X enregistrés par Chandra apparaissent en bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]