NGC 3009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3009
La galaxie spirale NGC 3009
La galaxie spirale NGC 3009
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Grande Ourse
Ascension droite (α) 09h 50m 11,1s[1]
Déclinaison (δ) 44° 17′ 42″ [1]
Distance 65,2 ± 4,6 Mpc (∼213 millions d'a.l.) [2]
Magnitude apparente (V) 12,7 [3]
13,4 dans la Bande B [3]
Brillance de surface 11,9 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 0,8 × 0,7[3]
Décalage vers le rouge 0,015564 ± 0,000037[1]
Angle de position 161°[3]
Vitesse radiale 4 666 ± 11 km/s[4]

Localisation dans la constellation : Grande Ourse

(Voir situation dans la constellation : Grande Ourse)
Ursa Major IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie S?[1] Sc[3] S??[5]
Dimensions 50 000 a.l.[6]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[5]
Date 17 mars 1854[5]
Désignation(s) PGC 28303
UGC 5264
MCG 7-20-62
ZWG 239.33
KUG 0947+445A [3]
Liste des galaxies spirales

NGC 3009 est une galaxie spirale vue par la tranche et située dans la constellation de la Grande Ourse à environ 213 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome britannique John Herschel en 1854.

NGC 3009 l'une des trois galaxies du groupe de NGC 2998. L'autre galaxie du groupe est UGC 5295[7] noté 0949+4305 (pour CGCG 0949.7+4305) dans l'article de Mahtessian[8].

NGC 3009 présente une large raie HI et renferme également des régions d'hydrogène ionisé[1].

Identification incertaine et complexe[modifier | modifier le code]

Toutes les sources consultées identifient NGC 3009 à la galaxie PGC 28303, sauf le professeur Seligman qui soutient qu'il s'agit de la galaxie PGC 28330. Les données de l'encadré à droite sont celles de PGC 28303.

Les choses se compliquent si on considère la galaxie NGC 3010 qui a aussi été observée par John Herschel la même nuit. Comme il y a trois galaxies dans cette régoin, on assiste à un mélange assez complexe. Selon la base de données NASA/IPAC, PGC 28335 est NGC 3010[9], alors que PGC 28330 située juste sous PGC 28335 au sud est NGC 3010A[10]. Toujours selon cette base de données, PGC 28340 plus au nord est NGC 3010C[11]. Simbad identifie la galaxie PGC 28330 à NGC 3010[12] et HyperLeda à PGC 28335[13]. Les trois galaxies à l'est de l'image (PGC 28330, 28335 et 28340) sont toutes mentionnées sur le site de Wolfgang Steinicke et respectivement identifiées à NGC 3010B, 3010A et 3010C.

Puisque la galaxie NGC 28830 est la plus brillante des trois, il se pourrait que ce soit celle-ci qui a été observée par Herschel, mais selon le professeur Seligman, il s'agirait de NGC 3009 et non de NGC 3010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3009 (consulté le 15 novembre 2018)
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d e f et g (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 15 novembre 2018)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 15 novembre 2018)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. (en) « UGC 5295 sur le site NASA/IPAC » (consulté le 30 janvier 2019)
  8. Abraham Mahtessian, « Groups of galaxies. III. Some empirical characteristics », Astrophysics, vol. 41 #3,‎ , p. 308-321 (DOI 10.1007/BF03036100, lire en ligne)
  9. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3010 (consulté le 15 novembre 2018)
  10. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour PGC 28330 (consulté le 15 novembre 2018)
  11. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour PGC 28340 (consulté le 15 novembre 2018)
  12. (en) « NGC 3010 sur Simbad » (consulté le 15 novembre 2018)
  13. (en) « NGC 3010 sur HyperLeda » (consulté le 15 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3001  •  NGC 3002  •  NGC 3003  •  NGC 3004  •  NGC 3005  •  NGC 3006  •  NGC 3007  •  NGC 3008  •  NGC 3009  •  NGC 3010  •  NGC 3011  •  NGC 3012  •  NGC 3013  •  NGC 3014  •  NGC 3015  •  NGC 3016  •  NGC 3017