NGC 3349

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3349
Image illustrative de l’article NGC 3349
La galaxie spirale NGC 3349.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Lion
Ascension droite (α) 10h 43m 50,5s[1]
Déclinaison (δ) 06° 45′ 47″ [1]
Distance 115,3 ± 8,1 Mpc (∼376 millions d'a.l.)[2]
Magnitude apparente (V) 14,5 [3]
15,2 dans la Bande B [3]
Brillance de surface 12,8 mag/as2[3]
Dimensions apparentes (V) 0,5 × 0,5[3]
Décalage vers le rouge 0,027536 ± 0,000050
Angle de position N/A[3]
Vitesse radiale 8 255 ± 15 km/s[4]

Localisation dans la constellation : Lion

(Voir situation dans la constellation : Lion)
Leo IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie Sb[1] Sc[5],[3]
Dimensions 55 000 a.l.[6]
Découverte
Découvreur(s) Albert Marth[5]
Date 22 mars 1865[5]
Désignation(s) PGC 31989

MCG 1-28-2
ZWG 38.2
VV 514 [3]
Liste des galaxies spirales

NGC 3349 est une galaxie spirale située dans la constellation du Lion à environ 376 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome allemand Albert Marth en 1865.

NGC 3349 renferme des régions d'hydrogène ionisé[1].

Note historique[modifier | modifier le code]

Avec une magnitude apparente de 14,4[3], la galaxie PGC 2800964 (VV 514 NED 03 sur la base de données NASA/IPAC[7]) située au sud-ouest de NGC 3349 est un peu plus brillante que cette dernière, mais comme elle est plus diffuse, elle est plus difficle à voir dans un télescope. En plus d'être un peu éloignée de la position notée par Marth, il est peu probable que ce soit celle-ci que Marth aie vue.[5] Notons que la vitesse radiale de PGC 2800964 est égale à 8090 km/s[7] ce qui la situe à une distance semblable à celle de NGC 3349. Ces deux galaxies forment très probablement une paire de galaxies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3349 (consulté le 8 septembre 2019)
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. a b c d e f g et h (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 8 septembre 2019)
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 8 septembre 2019)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. a et b (en) « NED results for object VV 514 NED03 » (consulté le 8 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3341  •  NGC 3342  •  NGC 3343  •  NGC 3344  •  NGC 3345  •  NGC 3346  •  NGC 3347  •  NGC 3348  •  NGC 3349  •  NGC 3350  •  NGC 3351  •  NGC 3352  •  NGC 3353  •  NGC 3354  •  NGC 3355  •  NGC 3356  •  NGC 3357