Époque (astronomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Époque.

En astronomie, une époque est l'instant utilisé pour déterminer l'orientation de l'axe des pôles terrestres par rapport à la sphère céleste. Cette orientation détermine ensuite les origines des coordonnées d'ascension droite et de déclinaison utilisées pour le système de coordonnées équatoriales. En effet, du fait du phénomène de précession des équinoxes, l'orientation de l'axe des pôles n'est pas fixe mais varie au cours du temps.

Une époque est ordinairement définie par un nombre correspondant à une année, et précédé d'un symbole (en pratique « B » ou « J » définissant la façon dont est définie l'année).

L'initiale « B » correspond à la définition de l'année besselienne, l'année commençant quand le Soleil a une ascension droite d'exactement 280 degrés et durant 365,242198781 jours (soit essentiellement une année tropique). L'initiale « J » correspond à une année julienne, dont la durée est fixée à exactement 365,25 jours (31 557 600 secondes), et en partant d'un instant de référence noté J2000.0 correspondant approximativement au midi du 1er janvier 2000 par rapport au méridien de Greenwich (en fait déterminé précisément par le temps atomique international).

Conversion entre époques juliennes et besseliennes[modifier | modifier le code]

Époque standard[modifier | modifier le code]

Selon la période il est recommandé de donner les coordonnées équatoriales d'un objet en fixant une époque de référence. Celle-ci est appelée époque standard. Depuis 1984, c'est l'époque J2000.0 qui est l'époque standard. Elle a été précédée par l'époque B1950.0. Les époques B1900.0 et B1875.0 ont également été utilisées. Cette dernière est en particulier celle qui a été utilisée pour déterminer les séparations entre les 88 constellations de l'astronomie moderne par Eugène Delporte en 1930[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Eugène Delporte, « Délimitation scientifique des constellations (tables et cartes) », Cambridge University Press, Cambridge (Royaume-Uni) (1930).