3C 48

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
3C 48
Image illustrative de l'article 3C 48
Vue de la galaxie
Découverte
Désignations PG 0134+329, QSO B0134+329
Observation
(Époque J2000)
Ascension droite 01h 37m 41,1s[1]
Déclinaison +33° 09′ 32″[1]
Distance 3,9 milliards d'années-lumière (temps de parcours)[1]
4,5 milliards d'années-lumière (présent)[1]
Constellation Triangle

Localisation dans la constellation : Triangle

(Voir situation dans la constellation : Triangle)
Triangulum IAU.svg
Caractéristiques
Type E[2]

3C 48 est la première source radio quasi-stellaire (quasar) du Third Cambridge Catalogue of Radio Sources (3C) pour laquelle une identification optique par interférométrie a été obtenue dans les années 1960 par Allan Sandage et Thomas Matthews (en)[3]. Cela en ferait le premier quasar découvert[4], bien que sa confirmation tardive fait qu'il se dispute ce rang avec 3C 273.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960, Allan Sandage et Thomas Matthews identifient 3C 48. Avec Jesse Greenstein, Matthews obtient pour l'objet un décalage vers le rouge de 0,367, ce qui en fait l'un des décalages les plus élevés de l'époque[5].

Ce n'est cependant pas avant 1982 que la nature de 3C 48 est confirmée par l'observation des « nébulosités » l'entourant[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 3C 48 » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b, c et d (en) « Results for 3C 48 », NASA/IPAC Extragalactic Database
  2. (en) 3C 48 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. (en) Thomas Matthews et Allan R. Sandage, « Optical Identification of 3c 48, 3c 196, and 3c 286 with Stellar Objects », Astrophysical Journal, vol. 138,‎ , p. 30–56 (DOI 10.1086/147615, Bibcode 1963ApJ...138...30M)
  4. (en) Kenneth F. Weaver, « The Incredible Universe », National Geographic, vol. 145, no 5,‎ , p. 589–633
  5. (en) J. L. Greenstein et T. A. Matthews, « Red-Shift of the Unusual Radio Source 3C48 », Nature, vol. 197, no 4872,‎ , p. 1041–1042 (DOI 10.1038/1971041a0, Bibcode 1963Natur.197.1041G)
  6. (en) Todd A. Boroson et J. B. Oke, « Detection of the underlying galaxy in the QSO 3C48 », Nature, vol. 296, no 5856,‎ , p. 397–399 (DOI 10.1038/296397a0, Bibcode 1982Natur.296..397B)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]