NGC 3324

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3324
Image illustrative de l’article NGC 3324
La nébuleuse en émission NGC 3324 située au nord de la nébuleuse de la Carène.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Carène [1]
Ascension droite (α) 10h 37m 16,2s[2]
Déclinaison (δ) −58° 37′ 10″ [2]
Distance ∼7 500 a.l. (∼2 300 pc)[3]
Dimensions apparentes (V) 16,0 × 14,0[4]

Localisation dans la constellation : Carène

(Voir situation dans la constellation : Carène)
Carina IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse en émission
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions ∼35 a.l. (∼10,7 pc)[5]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date 1 mai 1826 [1]
Désignation(s) ESO 128-EN6 [4]
Liste des nébuleuses en émission

NGC 3324 est une nébuleuse en émission située dans la constellation de la Carène. Elle a été découverte par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

NGC 3324 est aussi appelée la nébuleuse Gabriela Mistral en raison de sa ressemblance avec cette poétesse chilienne sur certaines images de cette nébuleuse[6].

Amas ouvert d'étoiles de NGC 3324[modifier | modifier le code]

NGC 3324 est situé à la périphérie de la région chaotique de la nébuleuse de la Carène (NGC 3372). Un environnement riche en gaz et en poussière dans cette nébuleuse a donné naissance il y a quelques millions d'années à la formation de plusieurs étoiles massives très chaudes que l'on distingue très bien sur une image prise par l'ESO à l'observatoire de La Silla au Chili[3].

Les rayonnement et les vents stellaires des jeunes étoiles ont expulsé la matière de la nébuleuse et ainsi produit un creux dans la nébuleuse.[3] La matière expulsée forme d'ailleurs une région luminuse qui forme la silhouette du visage de Gabriela Mistral que l'on voit sur les images et particulièrement sur celle de l'ESO.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 2 septembre 2019)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3324 (consulté le 2 septembre 2019)
  3. a b et c (en) « A Pocket of Star Formation, Eta Carina, NGC 3324 » (consulté le 2 septembre 2019)
  4. a et b (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 2 septembre 2019)
  5. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en) « NGC 3324 - Gabriela Mistral Nebula » (consulté le 2 septembre 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3316  •  NGC 3317  •  NGC 3318  •  NGC 3319  •  NGC 3320  •  NGC 3321  •  NGC 3322  •  NGC 3323  •  NGC 3324  •  NGC 3325  •  NGC 3326  •  NGC 3327  •  NGC 3328  •  NGC 3329  •  NGC 3330  •  NGC 3331  •  NGC 3332