M35 (amas ouvert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M35.
M35
L'amas ouvert M35
L'amas ouvert M35
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Gémeaux[1]
Ascension droite (α) 06h 09m 05,0s[2]
Déclinaison (δ) 24° 20′ 19″
Distance environ 816 pc (∼2 660 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) 5,1[4]
Dimensions apparentes (V) 25,0[4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe III2m[4]
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 19,4 a.l.
Âge 95,3 M a[3]
Découverte
Découvreur(s) Philippe Loys de Chéseaux [1]
Date 1745 [1]
Désignation(s) OCL 466 [4]
Liste des amas ouverts

M35 (ou NGC 2168) est un amas ouvert[3],[2] situé dans la constellation des Gémeaux. Il a été découvert par l'astronome suisse Philippe Loys de Chéseaux en 1745. L'amas a été observé par Charles Messier le 30 aout 1764[1].

NGC 2168 est à environ 816 pc (∼2 660 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 95,3 millons d'années. La taille apparente de l'amas est de 25,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d'environ 19,4 années-lumière.

Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, cet amas renferme entre 50 et 100 étoiles (lettre m) dont la concentration est moyennement faible (III) et dont les magnitudes se répartissent sur un intervalle moyen (le chiffre 2).

Observation et emplacement[modifier | modifier le code]

M35 est déjà visible à l’œil nu dans de très bonnes conditions. Un télescope de faible puissance est toutefois nécessaire pour en séparer les principales étoiles et observer son voisin, NGC 2158, un amas ouvert plus dense, plus ancien et plus éloigné (environ 16 500 années-lumière).

M35 dans le domaine de l'infrarouge (2MASS). L'amas dans le coin inférieur droit est NGC 2158
Position de M35 dans la constellation des Gémeaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 20 novembre 2017)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2168 (consulté le 20 novembre 2017)
  3. a, b et c (en) « WEBDA page for open cluster NGC 2168, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 20 novembre 2017)
  4. a, b, c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 20 novembre 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2160  •  NGC 2161  •  NGC 2162  •  NGC 2163  •  NGC 2164  •  NGC 2165  •  NGC 2166  •  NGC 2167  •  NGC 2168  •  NGC 2169  •  NGC 2170  •  NGC 2171  •  NGC 2172  •  NGC 2173  •  NGC 2174  •  NGC 2175  •  NGC 2176  •