NGC 3199

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 3199
Image illustrative de l’article NGC 3199
La nébuleuse en émission NGC 3199
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Carène [1]
Ascension droite (α) 10h 17m 24,4s[2]
Déclinaison (δ) −57° 55′ 20″
Distance 15,2±3,4 a.l. (∼4,66 pc)[3]
Magnitude apparente (V) ?
Dimensions apparentes (V) 20 x 15[4]

Localisation dans la constellation : Carène

(Voir situation dans la constellation : Carène)
Carina IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse en émission
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 0,088±0,016 a.l. (∼0,027 pc)[5]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date 1er mai 1826 [1]
Désignation(s) ESO 127-EN14 [4]
Liste des nébuleuses en émission

NGC 3199 est une nébuleuse en émission située dans la constellation de la Carène. Elle a été découverte par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

La nébuleuse contient l'étoile WR 18, qui est un type inhabituel d’étoile extrêmement chaude et massive de type Wolf-Rayet qui figure au catalogue Henry Draper sous la cote HD 89358. L'étoile HD 89358 génère des vents et des radiations stellaires d'une intensité incroyablement intenses qui pénètrent dans le matériau environnant en le balayant. Ceux-ci sont à l'origine de la morphologie déséquilibrée de NGC 3199 et sont aussi responsables de sa luminosité. Le croissant brillant de la nébuleuse est maintenant reconnu pour faire partie d'une bulle de gaz et de poussière beaucoup plus grande, mais dont l'intensité lumineuse est plus faible.[6]

Cette image de l'ESO montre un cocon en forme de croissant de gaz et de poussière, une nébuleuse appelée NGC 3199.

En 2018, le satellite Gaia de l'Agence spatiale européenne a mesuré la parallaxe de l'étoile HD 89358. La valeur obtenue est égale à 0,2146 ± 0,0395 mas[3] ce qui correspond à 1/0,000 214 6 kiloparsec = 4,6598 kpc avec une incertitude de 18,4%. La distance de WR 18 est donc égale à 15.2 kal ± 3,4 kal. Certaines sources[6] rapportent cependant une valeur de 12 000 années-lumière, valeur sans doute basée sur d'anciennes mesures.

NGC 3199 dans le domaine de l'infrarouge, par l'étude 2MASS.

On a d'abord pensé que WR 18 était une étoile fugitive en raison de l'arc lumineux visible sur les images au sud-ouest de la nébuleuse, mais les données récentes obtenues par Gaia montrent que la vitesse de l'étoile est trop petite pour que ce soit le cas. La forme et les variations de la composition de la nébuleuse dépendent plutôt de la configuration initiale du milieu interstallaire et non du mouvement de l'étoile HR 18.[7]. D'ailleurs, une étude basée sur la composition chimique publiée au début des années 2000 arrivait à la même conclusion.[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 23 mars 2019)
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3199 (consulté le 23 mars 2019)
  3. a et b (en) « Basic data : HD 89358 -- Wolf-Rayet Star » (consulté le 23 mars 2019)
  4. a et b (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 23 mars 2019)
  5. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. a et b (en) « Stormy seas in Carina » (consulté le 23 mars 2019)
  7. J.A. Toalá, A.P. Marston, M.A Guerrero, Y.H. Chu et R.A. Gruend, « Hot Gas in the Wolf-Rayet Nebula NGC 3199 », The Astrophysical Journal, vol. 846#1,‎ , p. 10 pages (DOI 10.3847/1538-4357/aa8554, Bibcode 2017ApJ...846...76T, lire en ligne)
  8. A.P. Marston, « First Detections of Molecular Gas Associated with the Wolf-Rayet Ring Nebula NGC 3199 », The Astrophysical Journal, vol. 563#2,‎ , p. 875-882 (DOI 10.1086/323950, Bibcode 2001ApJ...563..875M, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 3191  •  NGC 3192  •  NGC 3193  •  NGC 3194  •  NGC 3195  •  NGC 3196  •  NGC 3197  •  NGC 3198  •  NGC 3199  •  NGC 3200  •  NGC 3201  •  NGC 3202  •  NGC 3203  •  NGC 3204  •  NGC 3205  •  NGC 3206  •  NGC 3207