Le projet « Astronomie » lié à ce portail

Portail:Astronomie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Astronomie
65 189 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à Astronomie.

Ciel du mois
KStars icon oxygen hicolor.svg
Le ciel de février apparaît dominé par le celèbre astérisme de la Grande Casserole (incluant la Grande Ourse) et la figure du Lion...
Carte céleste
01feb.png
Carte du ciel à 42°N, 23:00 h (CET)
1º février 2021 (agrandir)
15feb.png
Carte du ciel à 42°N, 23:00 h (CET)
15 février 2021 (agrandir)
Lumière sur
Montage préparé d'après des photos prises par la sonde Voyager 1 en novembre 1980.

Les satellites naturels de Saturne sont les corps qui sont naturellement en orbite autour de la planète Saturne. À l'heure actuelle, environ deux cents de ces entités ont été observées, dont soixante-deux dont l'orbite est confirmée et environ cent cinquante lunes mineures. Parmi les soixante-deux premiers satellites, l'existence de cinquante-trois est suffisamment confirmée pour qu'ils soient nommés individuellement alors que les neuf autres n'ont encore qu'une désignation temporaire. L'existence de trois satellites supplémentaires est particulièrement remise en question. Les satellites de Saturne ont une taille très variée. On y trouve des petites lunes de moins d'un kilomètre de diamètre, mais aussi Titan, plus grand que la planète Mercure. Parmi les satellites recensés, treize ont un diamètre de plus de cinquante kilomètres.

Les deux satellites les plus notables de Saturne sont Titan, qui possède une atmosphère dense constituée principalement de diazote et des lacs d'hydrocarbures à sa surface, et Encelade, qui émet des geysers de gaz et de poussières et pourrait contenir de l'eau liquide sous son pôle Sud.

Vingt-quatre des lunes de Saturne sont des satellites réguliers. Ils ont une orbite prograde, presque circulaire et peu inclinée par rapport au plan équatorial de la planète. Parmi ceux-ci, on trouve les sept satellites majeurs, les quatre satellites troyens qui ont une orbite commune à un satellite majeur, Hypérion qui orbite en résonance avec Titan et les trois petites lunes (Méthone, Anthée et Pallène) entre Mimas et Encelade qui constituent le groupe des Alkyonides. Les autres satellites réguliers (S/2009 S 1, Pan, Daphnis, Atlas, Prométhée, Pandore, Janus, Épiméthée, Égéon) sont situés dans les anneaux de Saturne, de l'anneau B (S/2009 S 1) à l'anneau G (Égéon). Les satellites réguliers sont généralement nommés suivant le nom des Titans ou d'autres personnages associés au dieu Saturne.

Les autres lunes sont toutes des satellites irréguliers. Leur orbite est plus éloignée de Saturne et fortement inclinée par rapport au plan équatorial de la planète. Ils ont tous une taille inférieure à trente kilomètres, à l'exception de Phœbé, neuvième satellite de Saturne découvert à la fin du XIXe siècle, et Siarnaq (groupe inuit). Ces satellites sont probablement des objets capturés par Saturne, ou des fragments d'objets capturés. Ils sont classés en trois groupes selon leurs caractéristiques orbitales : le groupe inuit, le groupe nordique (auquel appartient Phœbé) et le groupe celte.

Les anneaux de Saturne sont constitués d'une multitude d'objets, dont la taille varie de quelques micromètres à plusieurs mètres. Chacun de ces objets suit sa propre orbite autour de la planète. Il n'existe pas de frontière précise entre les innombrables objets anonymes qui constituent ces anneaux et les objets plus grands qui ont été nommés. Au moins cent cinquante lunes mineures ont été détectées dans les anneaux par les perturbations qu'elles créent dans le milieu environnant et l'on pense que celles-ci ne représentent qu'une petite portion de la population totale de ces objets. Le nombre exact de satellites de Saturne ne sera donc probablement jamais connu.

Article de qualité

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 36 Articles astronomiques de qualité

Bon article

Bon article 25 Bons articles astronomiques

Le saviez vous ?

Le saviez-vous ?

L'étoile naine jaune 55 Cancri.













  • Plus la magnitude d'un objet est faible, plus celui-ci est brillant.





  • Quand le soleil n'aura plus assez d'hydrogène, il se transformera en une étoile de taille énorme, une géante rouge ; c'est ce qui se produira dans 4,5-5 milliards d'années.
Index thématique
Participer

Vous souhaitez participer ?
→ Le projet astronomie est le point de départ pour contribuer aux articles de ce domaine. On y trouve :

  • La liste des tâches à accomplir,
  • Les conseils et outils pour créer de nouveaux articles,
  • Les modifications récentes des articles d'astronomie,
  • Les articles récemment créés.

Laissez un message aux participants