Jean Lemierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Lemierre, né le à Sainte-Adresse (Haute-Normandie), est un haut fonctionnaire français. Le il est nommé président de BNP Paribas et succède à Baudouin Prot.

Carrière[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'École nationale d'administration (1976).

Postes :

En , il fait partie du comité de négociation de la dette grecque représentant les créanciers privés détenant de la dette grecque[3].

Le Jean Lemierre est nommé président du conseil d'administration de BNP Paribas et succède à Baudouin Prot[4].

Il est aussi :

Rémunération[modifier | modifier le code]

Selon le journal L'Express, sa rémunération en tant que président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement est de 428 000 euros à laquelle s'ajoute la résidence à Londres et une voiture avec chauffeur[5].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nathalie Raulin, « Jean Lemierre. Un banquier qui change », sur Libération.fr, (consulté le 12 mai 2020)
  2. Le Monde avec AFP, « Baudouin Prot quitte prématurément la présidence de BNP Paribas », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. « Grèce: les créanciers privés vont envoyer une équipe d'experts à Athènes » Les Echos, 27 janvier 2012
  4. Lemierre remplace Prot à la tête de BNP Paribas, Challenges, 1 décembre 2014
  5. Transfac l'Express n° 224-225 mai-juin 2008, article Ces postes qui valent de l'or, page 49
  6. ORDRE DE LA LEGION D'HONNEUR Décret du 12 juillet 1996 portant promotion et nomination
  7. Décret du 12 juillet 2013 portant promotion et nomination
  8. Décret du 14 novembre 2003 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]