Arthur Sadoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arthur Sadoun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
DourdanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint

Arthur Sadoun, né le à Dourdan[1], est un publicitaire et homme d'affaires français.

Depuis juin 2017, il est le président du directoire de Publicis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Arthur Sadoun est le fils de Roland Sadoun (1923-2005), ancien directeur général de l’Institut français d'opinion publique (Ifop) et de l’Institut pour l’étude des marchés (Etmar) et petit-fils du docteur Charles Sadoun (Alger 1888-Paris 1939) et d’Ernest Cordier (1899-1970), président de Thomson (lui-même fils de l'ingénieur Gabriel Cordier). La mère de son père, Gabrielle Lévy Alvarès (1893-1941), était juive[2].

Il est également cousin germain de Claude Sadoun, président du Crédit immobilier de France de 1991 à 2012, vice-président du Mouvement HLM.

Le , il épouse la journaliste Anne-Sophie Lapix à la mairie du 16e arrondissement de Paris[3].

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un baccalauréat D à l'école alsacienne de Paris[4], Arthur Sadoun étudie à l'European Business School à Paris (EBS Paris) [5].

En 1992, il fonde son agence de publicité au Chili[6], baptisée Z Group, qu'il revend en 1997 à BBDO[7]. Il effectue alors une Maîtrise en administration des affaires au sein de l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD), au terme de laquelle il est repéré par Jean-Marie Dru, patron de l'agence TBWA[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entré dans le groupe TBWA en 1999, il en devient directeur général en 2001 avant de prendre la présidence de TBWA Paris en 2003[9].

En décembre 2007, il quitte TBWA Paris pour prendre la direction de Publicis Conseil[10].

Dans les années qui suivent, l'agence connaît un développement rapide qui se traduit par l'obtention de plusieurs grands comptes internationaux[11]. En 2009, Arthur Sadoun prend également la tête de Publicis Worldwide France, succédant à Philippe Lentschener[10].

En octobre 2013, Publicis Groupe annonce sa nomination à la présidence du réseau Publicis Worldwide (11 000 collaborateurs dans 80 pays). Il succède à Jean-Yves Naouri qui reste le directeur général opérationnel de Publicis Groupe. Il rejoint alors le "P-12", comité exécutif du groupe[12].

Le , il succède à Maurice Lévy à la présidence du directoire de Publicis[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Statuts de la société Publicis Activ France, sur Verif.com
  2. Sépulture famille Moïse Lévy Alvarès Jeune. Cimetière de Montmartre, division israélite, CAP-599-1850. Sources: Répertoires annuels d'inhumation. Archives de Paris MTM_RA19411950_01 & Registres journaliers d'inhumation. Archives de Paris MTM_RJ19451953_01
  3. Marie-Pierre Gröndhal, « Arthur et Anne-Sophie, enfants de la télé et de la pub », sur Paris Match,
  4. « Arthur Sadoun - Le roi Arthur », sur lesechos.fr (consulté le 9 janvier 2019)
  5. ibid.
  6. "Nomination : Arthur Sadoun", AGEFI, 20 janvier 2009
  7. "Les nominations de la semaine du 20 janvier 2009", Journal du Net
  8. "Publicis l'attend comme le messie", Challenges, 9 novembre 2006
  9. "Publicis : nouvelle direction pour le réseau Publicis Worldwide", Boursier, 3 novembre 2006
  10. a et b "Arthur Sadoun est nommé président de Publicis France et Publicis Consultants se réorganise", Stratégies, 22 janvier 2009
  11. "Publicis redéploie ses activités en France", le Figaro, 25 mars 2009
  12. Alexandre Debouté, « Arthur Sadoun prend les rênes de Publicis Worldwide », sur Le Figaro,
  13. Alexis Delcambre, « Arthur Sadoun, un séducteur à la tête de Publicis », Le Monde,‎ (lire en ligne).