Alexandre Ricard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandre Ricard
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexandre Ricard en 2014
Nom de naissance Alexandre Ricard
Naissance (48 ans)
Boulogne-Billancourt
Nationalité Française
Pays de résidence France
Diplôme
Profession
Président-directeur général de Pernod Ricard
Formation
Famille

Alexandre Ricard, né le [1], est président-directeur général depuis 2015[2] du groupe Pernod Ricard, numéro deux mondial des vins et spiritueux[3]. Il est à 45 ans le plus jeune dirigeant d’un groupe du CAC 40[4].

Famille et vie privée[modifier | modifier le code]

Alexandre Ricard est l'un des petits-fils de Paul Ricard, fondateur de Ricard puis du groupe Pernod Ricard.

Alexandre Ricard est le fils de France Ricard et de Bernard Ricard, écarté de la direction par Paul Ricard en 1971, au profit de son frère Patrick Ricard[5], dont Alexandre Ricard est donc le neveu [6]. Disparu en , Patrick Ricard était alors PDG de la société, après son père Paul Ricard.

Alexandre Ricard est le frère de Sandrine Ricard, d’Élisabeth Ricard et de Pascale Ricard.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Alexandre Ricard passe une partie de sa jeunesse à l’étranger, d’abord en Andorre puis en Floride notamment : c’est toutefois en France, à ESCP Europe, qu’il commence ses études supérieures dont il sort diplômé en 1995[7]. Il travaillera par la suite pour Indosuez à Milan dans le cadre du Service National en Entreprise avant de décider de compléter son parcours académique. Il choisit la Wharton School of Business[8], dont il ressort en 2001 avec un MBA en Finance et en Entrepreneurship (with honours) ainsi qu’avec un M.A. en affaires internationales[1].

Un début de carrière hors du Groupe[modifier | modifier le code]

Après un échec en entretien d'embauche chez Ricard[5], Alexandre Ricard décide de faire ses premières armes hors du Groupe et de devenir consultant.

D’abord en stratégie chez Accenture de 1997 à 1999 puis en fusion-acquisition, au sein de la banque d’investissement Morgan Stanley à Londres de 2001 à 2003[9].

L’entrée et l’ascension au sein de Pernod Ricard[modifier | modifier le code]

Alexandre Ricard rejoint finalement Pernod Ricard en 2003, au sein du département Audit et Développement situé au siège du Groupe, à Paris. C'est d'ailleurs dans le cadre de ces fonctions qu'il sera mobilisé dans l’acquisition d’Allied Domecq[1]. Première expérience opérationnelle : il est nommé, fin 2004, directeur administratif et financier d’Irish Distillers, filiale basée à Dublin. Il poursuit son expérience internationale en devenant deux ans plus tard, en , Président-Directeur-Général de Pernod Ricard Asia Duty Free, une filiale basée à Hong Kong[10]. Il est alors chargé de développer la stratégie de montée en gamme, au sein de la région la plus dynamique du Groupe.

En , il retourne à Dublin comme président-directeur général d’Irish Distillers[11] et devient par la même occasion membre du Comité exécutif du Groupe[10]. Le , Alexandre Ricard rejoint le Bureau exécutif du Groupe à Paris, en qualité de directeur général adjoint chargé du Réseau de distribution[12][13]. Cette progression au sein du groupe se concrétise le , lorsqu’il devient directeur général délégué de Pernod Ricard et membre du conseil d’administration[14].

Accession à la présidence du groupe[modifier | modifier le code]

Lors du conseil d’administration du , sur proposition de Pierre Pringuet, Alexandre Ricard est à l’unanimité[15] nommé directeur général délégué et administrateur en reprenant au conseil le siège de Patrick Ricard, décédé brutalement le précédent. Danièle Ricard devient quant à elle présidente du conseil[16].

Depuis sa désignation en 2012, Alexandre Ricard s’investit dans trois priorités : l’innovation avec la transformation digitale du groupe[17], l’expansion internationale avec l’ouverture de six filiales en Afrique[18], et la premiumisation avec l’accélération des ventes de produits de luxe.

En 2015, Pierre Pringuet prend sa retraite, et Alexandre Ricard devient Président-directeur-général du groupe.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Les petits secrets de l’héritier de Pernod Ricard, capital.fr, 3 mai 2013.
  2. Ricard : Gouvernance - Nominations, zonebourse.com, 12 février 2015
  3. Comment Diageo et Pernod Ricard se sont imposés sur le marché des spiritueux, lemonde.fr, 15 août 2012
  4. Alexandre Ricard (Pernod Ricard) : CAC 40 version quarantaine, magazine-decideurs.com, 09 janvier 2015
  5. a et b « Alexandre Ricard met le cap sur la place de numero 1 mondial », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2018)
  6. Alexandre Ricard, directeur général délégué de Pernod Ricard, rayon-boissons.com, 20 octobre 2013]
  7. ESCP Europe Alumni : Hall of Fame, escpeurope.eu, consulté le 19 février 2015
  8. Pernod-Ricard : la perspective d’Alexandre Ricard, whartonparis.com, consulté le 19 février 2015
  9. (en) « Family spirit: Alex Ricard's plans for liquor giant Pernod Ricard », sur Fortune (consulté le 13 décembre 2018)
  10. a et b « Alexandre Ricard, directeur général délégué de Pernod Ricard / Portraits - Rayon Boissons - Le magazine des boissons en grande distribution », sur www.rayon-boissons.com (consulté le 13 décembre 2018)
  11. « Archives – Investir - Le Journal des Finances - Alexandre Ricard bientôt à la tête de Pernod - Les Echos Bourse », sur archives.investir.fr (consulté le 13 décembre 2018)
  12. « Alexandre Ricard, PDG de Pernod Ricard en janvier 2015 », sur FIGARO, (consulté le 13 décembre 2018)
  13. « Alexandre Ricard, nouveau DGA de Pernod Ricard : Un Ricard, sinon rien ! », sur lsa-conso.fr (consulté le 13 décembre 2018)
  14. « Alexandre Ricard, directeur général délégué de Pernod Ricard / Portraits - Rayon Boissons - Le magazine des boissons en grande distribution », sur www.rayon-boissons.com (consulté le 13 décembre 2018)
  15. « Pernod Ricard : Nominations », sur ABC Bourse (consulté le 13 décembre 2018)
  16. « Pernod Ricard : le tandem Pierre Pringuet-Alexandre Ricard confirmé à la tête du groupe », sur Boursier.com (consulté le 13 décembre 2018)
  17. « "Il y a une prime aux pionniers du numérique", selon Alexandre Ricard », sur usine-digitale.fr (consulté le 13 décembre 2018)
  18. « Alexandre Ricard : « Depuis 3 ans, notre stratégie d’investissement est majeure en Afrique » », sur Dialogues des Continents, (consulté le 13 décembre 2018)