BNP Paribas Cardif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BNP Paribas Cardif
logo de BNP Paribas Cardif
illustration de BNP Paribas Cardif

Création 1973
Dates clés 1 avril 1980 : immatriculation du GIE
Forme juridique Groupement d'intérêt économique
Slogan L'assureur d'un monde qui change
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Renaud Dumora, Administrateur (depuis juin 2015)
Directeurs Renaud DumoraVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Activités spécialisées, scientifiques et techniques diverses.
Produits Assurances
Société mère BNP Paribas
Effectif estimé à 10 000 (2017)[1]
SIREN 318 246 899
SIREN 382983922[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.bnpparibascardif.com

Chiffre d'affaires 29,8 milliards d'euros en 2019
Résultat net 686 milliards d'euros (part du groupe) en 2018[3]

BNP Paribas Cardif est un groupement d'intérêt économique (GIE) du groupe BNP Paribas, spécialisée dans l’assurance[4]. Créée en , la société est basée à Paris. En 2017, BNP Paribas Cardif emploie 10 000 personnes, pour un chiffre d’affaires de 24,1 milliards d’euros.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1973, la Compagnie bancaire créée par Jacques de Fouchier obtient l’agrément pour créer une compagnie d’assurance-vie : la Compagnie d'Assurance et d'Investissement de France (Cardif) est créée en juillet de la même année.

La Compagnie d’assurance ne disposant pas de guichets pour vendre ses produits, elle utilise un réseau de distribution externe, utilisant les guichets Cetelem comme relais. Au terme de l’année 1974, le nombre de contrats signés par les clients Cetelem aurait atteint la barre des 10 000, selon la banque[5].

En 1980 le GIE est immatriculé au registre du commerce[6].

En 1989, elle s'attaque aux marchés italiens, belges et espagnols, et est introduite au second marché de la Bourse de Paris en 1990.

En 1985, la BNP crée sa filiale assurance-vie Natio Vie, qui se développe principalement dans le domaine de l'épargne à destination des clients de la banque.

Dans les années 1990, Cardif lance son activité en Argentine et au Chili en 1996[5].

En 1991, BNP et l’UAP (Union des assurances de Paris, désormais Axa) créent une filiale commune, Natio Assurance, qui commercialise des contrats d’assurance dommages auprès des clients de la banque BNP Paribas. Cette filiale ne remplit toutefois pas ses objectifs sur le long terme, si bien que Cardif met un terme au partenariat en 2016[7]

Au début des années 2000, l’implantation en Europe se poursuit en République Tchèque, Pologne et Hongrie.

En 2001, Cardif et la State Bank of India s’associent pour créer la société SBI Life destinée à la commercialisation sur le marché indien des produits d’assurance-vie, de retraite et de protection[8],[9][source insuffisante].

À la suite de la fusion de BNP et Paribas, le nouveau groupe crée en 2004 une entité dédiée aux métiers de l’assurance, BNP Paribas Assurances, qui regroupe les compagnies d’assurance Natio Vie, Cardif et Natio Assurance.

En 2009, Dexia Epargne Pension se sépare de sa filiale Assurance vie qui est alors rachetée par BNP Paribas. Dexia Epargne Pension devient AEP - Assurance Epargne Pension, spécialisé dans la gestion privée et la gestion de fortune.

En 2011, les différentes entités de BNP Paribas Assurance sont rassemblées sous la marque unique BNP Paribas Cardif[10]. Le nouveau siège est installé à Nanterre dans un immeuble HQE.

En 2012, BNP Paribas Cardif investit pour numériser ses produits et services et faire face à la concurrence des banques en ligne, ce qui entraîne le licenciement de prêt de 80 personnes[11].

En 2013, la compagnie signe un accord en Chine avec Bank of Beijing, lui permettant de racheter à ING ses 50 % détenus dans une co-entreprise d’assurance vie[12].

Le BNP Paribas Cardif a reçu une amende de 10 millions d'euros de la commission des sanctions de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution pour avoir tardé à retrouver les bénéficiaires de contrats d'assurance-vie dont les souscripteurs étaient décédés, ainsi que pour ne pas avoir revalorisé automatiquement les sommes dues au titre des capitaux décès, en contradiction avec la loi no 2007-1775 du 17 décembre 2007 [13],[14].

En 2016, BNP Paribas s'est vue infliger une amende de plus de 180 000 euros pour « pratique commerciale trompeuse » sur un produit d'épargne, dont la filiale Cardif aurait en partie bénéficié[15], condamnation annulée en appel pour cause de prescription, les faits remontant à 2001[16].

En 2016, BNP Paribas Cardif et Matmut annoncent la signature d’un partenariat avec la création d’une société commune en assurance-dommages, Cardif IARD, détenue à 66 % par BNP Paribas Cardif et à 34 % par la Matmut, dans le but de pouvoir concurrencer notamment le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel qui dominent le marché[17].

En 2019, BNP Paribas Cardif connaît une baisse de 10 % de son activité d'assurance en France[18]

En mai 2021, BNP Paribas Cardif écope d’une sanction de 2,5 millions d’euros en raison de « carences graves » de son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme[19].

Activité économique[modifier | modifier le code]

Le premier produit commercialisé par l’entreprise est l’assurance emprunteur. Elle est liée à un prêt et permet à BNP Paribas Cardif de vendre des produits d'assurance pour les risques de décès, d’invalidité et de chômage, ainsi que pour des biens (logement, voiture...). La deuxième activité de BNP Paribas Cardif est l’épargne.

En 2017, BNP Paribas Cardif serait présent à des degrés divers dans 35 pays en Europe, Asie et Amérique Latine. BNP Paribas Cardif a un réseau de 500 partenaires à travers le monde pour assurer la commercialisation de ses produits, qui comptent à la fois des institutions bancaires, des enseignes de distribution et des constructeurs automobiles ou dans le secteur des télécommunications[20].

BNP Paribas Cardif ne figure pas dans la liste des 25 plus grands assureurs au monde selon l'AM Best[21].

Données financières[modifier | modifier le code]

Années 2013 2014 2015 2016 2017
Chiffre d'affaires (en milliards €) 25,3 27,5 28 27,1 29,7

Résultat net avant impôt (en millions €)

1161 1214 1295 1369 1867

Actifs gérés (en milliards €)

178,3 203,2 215,2 226,1 237,1

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Renaud Dumora prend la direction générale de BNP Paribas Cardif en . Pierre de Villeneuve est président du conseil d’administration[22].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rapport d'activité 2017, BNP Paribas Cardif, 2018
  2. OpenCorporates, (base de données web)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. Rapport annuel
  4. Bancassurance in Europe:Product and Partnership Strategies of the Region's Top 150 Retail Banking Groups, Finaccord, août 2017
  5. a et b BNP Paribas Cardif - Investor Presentation - page 9, BNP Paribas Cardif, novembre 2017
  6. « GIE BNP Paribas Cardif ; identité », sur www.societe.com (consulté le 21 octobre 2019)
  7. « BNP Paribas Cardif choisit Matmut en seconde noce », (consulté le 30 mai 2020)
  8. SBI Life: India’s first billion-dollar insurance IPO opens today, Quartz, 20 septembre 2017
  9. Succès de l’introduction en bourse de SBI Life, BNP Paribas, 5 octobre 2017
  10. L'Obs, « BNP Paribas Assurance devient BNP Paribas Cardif », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2020).
  11. BNP Paribas Cardif accélère son plan numérique, Le Monde Informatique, 19 février 2018
  12. BNP Paribas Cardif officialise son partenariat en Chine, l'Agefi, 27 mars 2014
  13. Assurance-vie : lourde amende contre BNP Paribas Cardif, le Parisien, 8 avril 2014
  14. « Assurance vie en déshérence : Cardif écope d'une sanction record de 10 M€ », sur argusdelassurance.com, (consulté le 30 mai 2020)
  15. « La BNP condamnée pour avoir trompé des milliers de clients », sur LExpansion.com, (consulté le 30 mai 2020)
  16. « Tromperie commerciale sur un produit d'épargne: BNP Paribas relaxé en appel », sur Capital.fr, (consulté le 30 mai 2020)
  17. Bancassurance : BNP Paribas vise les sommets avec Matmut, Les Echos, 28 octobre 2016
  18. Amélie Laurin, « BNP Paribas décroche dans l’assurance », sur agefi.fr,
  19. « Lutte anti-blanchiment : Cardif écope d'une sanction de 2,5 millions », sur Les Echos, (consulté le 12 mai 2021)
  20. BNP Paribas Cardif veut augmenter ses revenus de 400 millions d'euros à horizon 2020, Les Echos, 30 mars 2017
  21. (en) Bethan Moorcraft, « These are the top 25 largest insurance companies in the world », sur www.insurancebusinessmag.com (consulté le 30 mai 2020)
  22. Renaud Dumora nommé Directeur général de BNP Paribas Cardif, Challenges, 15 janvier 2016