Les Camisards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Camisards
Réalisation René Allio
Scénario René Allio, Jean Jourdheuil
Acteurs principaux
Sociétés de production ORTF, Polfilm,
Polsim Production
Pays d’origine France
Genre Drame, film historique
Durée 100 min
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Camisards est un film français réalisé par René Allio, sorti en 1972, qui traite, comme son nom l'indique, de la guerre des Camisards.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film Les Camisards retrace l'épopée des Camisards, ces groupes de protestants cévenols (qui sont majoritairement des paysans et ouvriers de la soie) qui combattirent les dragons de Louis XIV quelques années après la révocation de l'Édit de Nantes. Le récit va de la formation de leur groupe à la suite de Gédéon Laporte, jusqu'à leur défaite à Pompignan[réf. nécessaire].

Analyse[modifier | modifier le code]

Ce film est l'un de seuls films qui permet de s'immerger de façon très réaliste dans l'atmosphère cévenole du XVIIe siècle, et de mieux se rendre compte des persécutions dont ont été victimes les protestants de cette région. On y retrouve la plupart des éléments qu'on peut approcher en visitant le Musée du désert ou la Tour de Constance. On y visualise très bien le caractère à la fois prophétique et désespéré des suiveurs d'Abraham Mazel.

On retrouve dans la réalisation d'Allio l'espèce de pureté originelle qui était le but des camisards, ainsi que le côté « persécutés » de ces puristes protestataires. La (brève) scène du bain ou tous les acteurs sont nus a quelque chose d'édenique.

Anecdote importante : Ce film est un film à petit budget, et il a été tourné dans les lieux réels où se sont déroulés les épisodes de la guerre des Camisards. Les figurants sont les habitants des divers villages où ont été tournées les scènes. Pour cette raison et pour le caractère commémoratif du film, ceux-ci éprouvent une certaine affection pour le film, et chacune de ses projections est entourée d'un sympathique folklore.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Sorlin, « Communautés rurales en dissidence : Les Camisards (René Allio, 1972) et Winstanley (Kevin Brownlow, Andrew Mollo, 1975) », dans Stéphane Haffemayer (dir.), Révoltes et révolutions à l’écran : Europe moderne, XVIe-XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 190 p. (ISBN 978-2-7535-4071-2, présentation en ligne), p. 79-92.

Liens externes[modifier | modifier le code]