Le Retour au désert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Retour au désert est une pièce de théâtre contemporaine écrite par Bernard-Marie Koltès, et représentée pour la première fois en 1988.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans une ville de province à l'est de la France, au début des années soixante, Mathilde Serpenoise retrouve la maison familiale qu'elle a quittée quinze ans auparavant. Revenant d'Algérie avec bagages et enfants, elle est violemment accueillie par son frère qui l'accuse de fuir la guerre et de revendiquer son héritage. Une bourgeoisie qui se dispute obstinément comme des paysans qui se souviennent éternellement des conflits de village sans en connaître l'origine et qui connaissent chaque borne de leur terrain malgré les ventes, les hypothèques et les abandons ancestraux.

Cette pièce repose donc sur l'affrontement entre un frère et une sœur : Adrien et Mathilde. C'est une bagarre verbale que l'on pourrait comparer à une bagarre de rue.

Argument[modifier | modifier le code]

Après quinze ans d’exil en Algérie, la venue de Mathilde, la sœur prodigue qui débarque sans prévenir avec ses deux enfants Edouard et Fatima, est le signal du plus grand des chambardements dans l’existence bourgeoise d’Adrien, son frère, qui règne en maître incontesté sur le petit monde habitant derrière les hauts murs de leur demeure familiale.

Première création[modifier | modifier le code]

Autres mises en scène[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :