Laurent Laffargue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Laffargue
Naissance
Casteljaloux, Lot-et-Garonne, France
Lieux de résidence Paris, Bordeaux
Activité principale Metteur en Scène
Activités annexes Réalisateur, comédien
Années d'activité 1992 -
Collaborations Edward Bond, Jo Doherty
Formation Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux
Distinctions honorifiques Prix des Rencontres Charles Dullin, prix Jean-Jacques Gautier
Site internet Laurent Laffargue

Scènes principales

Laurent Laffargue, né le 13 avril 1969 à Bazas, en Gironde, est un metteur en scène de théâtre et d'opéra, réalisateur et comédien français. Son œuvre transversale s'étire du début des années 90 à nos jours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bazas, il grandit à Casteljaloux. Son enfance et son adolescence dans cette petite ville du Lot-et-Garonne constitue une large source d'inspiration: il la mettra en scène à travers deux spectacles et un film autofictionnels. Il se forme au Conservatoire national de région de Bordeaux, et crée la Compagnie du Soleil Bleu à sa sortie en 1992. Il a été artiste-associé en résidence au CDN de Bordeaux (devenu en 2004 le Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine) de 1994 à 1998. Il rencontre Edward Bond à Cambridge en 1995: de leurs échanges nait le recueil Entretien avec Edward Bond qui sera lu au théâtre, et une mise en scène, Sauvés, dans une nouvelle traduction en 1998. Ce spectacle obtient le prix des Rencontres Charles Dullin, et consacre Laurent Laffargue sur la scène nationale. Après une carrière commencée chez Marivaux, Molière ou Feydeau, puis chez les contemporains que sont Bond, Pauline Sales, Daniel Keene ou le néoclassique Harold Pinter, il signe un cycle très remarqué consacré à Shakespeare (le diptyque intitulé Nos nuits auront raison de nos jours: Othello et Le Songe d'une nuit d'été, puis Beaucoup de bruit pour rien, dans un deuxième temps). Après un nouveau détour chez Feydeau, il revient au milieu des années 2000 à des auteurs plus contemporains, Ingmar Bergman notamment, mais aussi Luigi Pirandello, Eduardo De Filippo, et James Joyce, dont il adapte le dernier chapitre du roman-fleuve Ulysses, le "soliloque de Pénélope", avec sa compagne Céline Sallette, qui cosigne l'adaptation, seule en scène. De 2009 à 2012, à l'invitation de Didier Bezace, il est artiste associé au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers.

Associé à l'Opéra National de Bordeaux, Laurent Laffargue signe en 1999 sa première mise en scène d'opéra avec Le Barbier de Séville de Rossini, repris au Grand Théâtre de Bordeaux en avril 2005. Il réitère en septembre 2002 avec la création de Don Giovanni de Mozart, repris au Théâtre de Caen et à l'Opéra National de Nancy-Lorraine, qui fut un grand succès public. Il monte également Les Boréades de Jean-Philippe Rameau à l'Opéra National du Rhin à Strasbourg, en mai 2005. À Bordeaux, il monte La Bohème de Puccini en 2007, Carmen de Bizet en 2010. En 2012, il y signe son retour à Mozart, avec Les Noces de Figaro (création qui sera l'objet d'un documentaire, Les Noces de Figaro, journal d'une création, diffusé sur France 3).

En 2013, il réalise son premier film, un court-métrage intitulé Le Verrou, exercice de style autour du tableau éponyme de Fragonard, visant à imaginer deux hypothèses sur l'histoire des personnages représentés dans l’œuvre. Le film, qui met en scène Thibault Vinçon et Céline Sallette, a été diffusé sur France 2. Son premier long-métrage a été tourné au mois d'août 2014 en Lot-et-Garonne: il s'agit d'une adaptation de ses deux spectacles Casteljaloux I & II, dans lesquels il présentait son adolescence dans la ville de Casteljaloux (47) et les tribulations de ses congénères, dans des anecdotes tirées de faits réels couchés par écrit par Laurent Laffargue. Le film s'intitule Les Rois du monde, et met en scène notamment Éric Cantona, Sergi López, Romane Bohringer, Guillaume Gouix et Céline Sallette. Le film a été monté durant l'hiver 2014-2015 et sortira sur les écrans français le 9 septembre 2015.

Laurent Laffargue semble faire preuve de fidélité vis-à-vis de ses collaborateurs. Ainsi, depuis ses débuts, Eric Charbeau et Philippe Casaban signent les scénographies de ses spectacles, Patrice Trottier et Alain Unternehr en signent les lumières et Hervé Poeydomenge les costumes, tant à l'opéra qu'au théâtre.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Filmographie (acteur)[modifier | modifier le code]

Filmographie (réalisateur)[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]