Marie Redonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie Redonnet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Marie Redonnet, née en 1948[1], est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est titulaire d’une agrégation de lettres modernes et d’un doctorat ès lettres (sujet de thèse : Jean Genet, le poète travesti). Elle a enseigné à l'université de la Sorbonne Nouvelle et a été chargée de recherches au CNRS sur l'art et le langage de 1995 à 1997. De 2000 à 2004, elle est chargée de Mission pour le livre à l'ambassade de France au Maroc. Professeur de français pour des classes allant de la seconde à la première au lycée Jules-Verne de Limours-en-Hurepoix pendant une partie de l'année 2005-2006. Professeur invité à l'université du Colorado à Boulder à l'invitation du professeur Warren Motte en 2006-2007, elle se réinstalle ensuite au Maroc, près de Rabat, où elle se consacre à l'écriture. Elle vit à présent entre Aix-en-Provence et Rabat. Elle est mariée et a depuis 1998 un fils : Malik.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Splendid Hôtel, Minuit, 1986.
  • Forever Valley, Minuit, 1987.
  • Rose Mélie Rose, Minuit, 1987.
  • Candy Story, P.O.L, 1992.
  • Nevermore, P.O.L, 1994.
  • L'Accord de paix, Grasset, 2000.
  • Diego, Minuit, 2005.
  • La Femme au colt 45, Le Tripode, 2016

Contes[modifier | modifier le code]

  • Doublures, P.O.L, 1986.
  • Silsie, Gallimard, 1990.
  • Villa Rosa, Matisse, éd. Flohic, 1996.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Tir & Lir, Minuit, 1988.
  • Mobie-Diq, Minuit, 1989.
  • Seaside, Minuit, 1991.
  • Le Cirque Pandor suivi de Fort Gambo, P.O.L, 1994.

Essai[modifier | modifier le code]

  • Jean Genet, le poète travesti, Grasset, 1999.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Le Mort & compagnie, P.O.L, 1985.

Entretien[modifier | modifier le code]

  • Entretiens avec Edmond Amran El Maleh, éd. La Pensée sauvage, 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF12016515)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Sarrey-Strack, Fictions contemporaines au féminin : Marie Darrieussecq, Marie Ndiaye, Marie Nimier, Marie Redonnet, L'Harmattan, 2003.
  • Lidia Cotea, À la lisière de l’absence : L’imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Éric Chevillard, L'Harmattan, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]