Tony Kushner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tony Kushner
Tony Kushner and Angels in America's 20th Anniversary.jpg
Tony Kushner en 2010.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Anthony Robert KushnerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Mark Harris (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Anthony Robert Kushner, dit Tony Kushner, né le , est un dramaturge américain.

Révélé grâce à l'écriture de son cycle théâtral Angels in America pour lequel il a reçu le prix Pulitzer de l'œuvre théâtrale ainsi que deux Tony Awards, il est désormais aujourd'hui célèbre pour sa collaboration fructueuse avec le réalisateur Steven Spielberg sur plusieurs de ses films. Il a par ailleurs était nommé à deux reprises à l'Oscar du meilleur scénario adapté (2006, et 2012).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Tony Kushner en 1978.

Tony Kushner naît dans une famille juive de Manhattan. Ses parents, William Kushner et Sylvia Kushner, née Deutscher, deux musiciens classiques, déménagent à Lake Charles (Louisiane) après sa naissance.

Kushner emménage à New York en 1974 pour aller à l'université Columbia, où il est diplômé en littérature anglaise en 1978. Il étudie la réalisation à la New York University, et reçoit son magistère en 1984.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Avec sa pièce Angels in America (1992), il reçoit le prix Pulitzer d'œuvre théâtrale.

Ses autres pièces traduites en français sont Slaves ! ou les éternels problèmes posé par la vertu et le bonheur, Homebody/Kaboul et Bright Room[1].

Il a traduit ou adapté et monté aux États-Unis d'Amérique plusieurs œuvres classiques du théâtre européen : Shakespeare, Corneille, et Brecht (Mère courage et ses enfants, monté avec Meryl Streep).

Il est également le coscénariste avec Eric Roth du film Munich de Steven Spielberg (2005).

Vie privée[modifier | modifier le code]

En avril de 2003, il épouse à New York son partenaire de longue date, Mark Harris, rédacteur à Entertainment Weekly. Il s'agit du premier mariage homosexuel autant commenté dans la colonne de vœux de mariage du New York Times.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Age of Assassins, 1982
  • La Fin de la Baleine: An Opera for the Apocalypse, 1983
  • The Umbrella Oracle, 1984
  • Last Gasp at the Cataract, 1984
  • Yes, Yes, No, No: The Solace-of-Solstice, Apogee/Perigee, Bestial/Celestial Holiday Show, 1987
  • Stella, 1987.
  • Bright Room[1] (A Bright Room Called Day), 1985, traduite en français en 2009 par Hillary Keegin et Pauline Le Diset ; créé au théâtre de la Boutonnière à Paris en janvier 2010[2].
  • The Heavenly Theatre, 1986
  • In Great Eliza's Golden Time, 1986
  • Hydriotaphia, 1987
  • The Illusion, 1988
  • In That Day, 1989
  • Widows, 1991
  • Angels in America : Le millenium approche, 1992 ; traduite par Pierre Laville
  • Angels in America : Perestroika, 1992 ; traduite par Pierre Laville
  • Slaves! ou les éternels problèmes posé par la vertu et le bonheur, 1995 ; traduite par Pierre Laville, créé au Théâtre national de la Colline
  • Reverse Transcription: Six Playwrights Bury a Seventh, A Ten-Minute Play That's Nearly Twenty Minutes Long, Louisville, Humana Festival of New American Plays, 1996
  • A Dybbuk, or Between Two Worlds, 1997
  • The Good Person of Szechuan, 1997
  • Love's Fire: Seven New Plays Inspired by Seven Shakespearean Sonnets, 1998
  • Terminating, or Lass Meine Schmerzen Nicht Verloren Sein, or Ambivalence, 1998
  • Henry Box Brown, 1998
  • Homebody/Kaboul, 2001 ; traduite par Pierre Laville, créé par la Comédie-Française au Vieux-Colombier
  • Only We Who Guard The Mystery Shall Be Unhappy, 2003
  • The Intelligent Homosexual's Guide to Capitalism and Socialism With a Key to the Scriptures, 2009

Livres[modifier | modifier le code]

  • A Meditation from Angels in America, Harper San Francisco, 1994
  • Thinking about the Longstanding Problems of Virtue and Happiness: Essays, a Play, Two Poems, and a Prayer, Theatre Communications Group (New York, NY), 1995
  • Howard Cruse, Stuck Rubber Baby, introduction de Kushner (New York: Paradox Press, 1995)
  • David B. Feinberg, Queer and Loathing: Rants and Raves of a Raging AIDS Clone, introduction by Kushner (New York: Penguin, 1995)
  • David Wojnarowicz, The Waterfront Journals, édité par Amy Scholder, introduction de Kushner (New York: Grove, 1996)
  • "Three Screeds from Key West: For Larry Kramer," in We Must Love One Another or Die: The Life and Legacies of Larry Kramer, édité par Lawrence D. Mass (New York: St. Martin's Press, 1997), pp. 191–199
  • Moises Kaufman, Gross Indecency, postface de Kushner (New York: Vintage, 1997), pp. 135–143
  • Plays par Tony Kushner (New York: Broadway Play Publishing, 1999). Inclus :
    • A Bright Room called Day
    • The Illusion
    • Slavs! Thinking About the Longstanding Problems of Virtue and Happiness
  • Death & Taxes: Hydriotaphia, and Other Plays, Theatre Communications Group (New York, NY), 2000. Inclus :
    • Reverse transcription
    • Hydriotaphia: or the Death of Dr. Browne (adaptation de Hydriotaphia, Urn Burial (un rapport fictif, imaginaire du personnage de Sir Thomas Browne non basé sur des faits)
    • G. David Schine in Hell
    • Notes on Akiba
    • Terminating
    • East Coast Ode to Howard Jarvis
  • Brundibar[3], illustré par Maurice Sendak, Hyperion Books for Children, 2003
  • The Art of Maurice Sendak: 1980 to the Present, 2003
  • Save Your Democratic Soul!: Rants, Screeds, and Other Public Utterances
  • Wrestling with Zion: Progressive Jewish-American Responses to the Israeli-Palestinian Conflict, avec Alisa Solomon, Grove, 2003

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • La Fin de la Baleine: An Opera for the Apocalypse, opéra, 1983
  • St. Cecilia or The Power of Music, livret de l'opéra
  • Caroline, or Change[4] (musical), 2002
  • Brundibar[3], adaptation de l'opéra de Hans Krása avec Maurice Sendak

Cinéma[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « The Secrets of Angels », New York Times, 27 mars 1994, p. H5
  • « The State of the Theatre », Times Literary Supplement, 28 avril 1995, p. 14
  • « The Theater of Utopia », Theater, 26 (1995) : 9-11
  • « The Art of the Difficult », Civilization, 4 (août/septembre 1997) : 62-67
  • « Notes About Political Theater », Kenyon Review, 19 (Summer/Fall 1997) : 19-34
  • « Wings of Desire », Premiere, octobre 1997 : 70
  • « Fo's Last Laugh--I », Nation, 3 novembre 1997 : 4-5
  • « A Modest Proposal », American Theatre, janvier 1998 : 20-22, 77-89
  • « A Word to Graduates: Organize! », Nation, 1er juillet 2002
  • « Only We Who Guard The Mystery Shall Be Unhappy », Nation, 24 mars 2003

Interviews[modifier | modifier le code]

  • Gerard Raymond, Q & A With Tony Kushner, Theatre Week (20-) : 14-20
  • Mark Marvel, A Conversation with Tony Kushner, Interview, 24 () : 84
  • David Savran, Tony Kushner, in Speaking on Stage : Interviews avec Contemporary American Playwrights, édité par Philip C. Kolin et Colby H. Kullman (Tuscaloosa: University of Alabama Press, 1996), pp. 291–313
  • Robert Vorlicky, éd., Tony Kushner in Conversation (Ann Arbor : University of Michigan Press, 1998)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Membre honorifique de National Foundation of Jewish Culture
  • 2004 : Docteur agréger du diplôme de lettres (Honorary Doctor of Leeters) de la Place University
  • 2006 : Membre éminent (Honorary Degree) de la Brandeis University
  • 2013 : Membre éminent (Elected member) de la Société américaine de philosophie et des sciences

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]