Guilhem Guirado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guirado.
Guilhem Guirado
Description de cette image, également commentée ci-après
Guilhem Guirado le .
Fiche d'identité
Naissance (33 ans)
à Céret (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Talonneur
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
Arles-sur-Tech (cadets)
USA Perpignan
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2006-2014
2014-2019
2019-
USA Perpignan
RC Toulon
Montpellier HR
202 (100)[1]
105 (50)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2008-Drapeau : France France70 (40)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 août 2019.

Guilhem Guirado, né le à Céret (Pyrénées-Orientales), est un joueur international français de rugby à XV évoluant au poste de talonneur au sein de l'effectif du RC Toulon, après avoir débuté et percé à l'USA Perpignan. Il est le capitaine de l'équipe de France de rugby à XV depuis 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un baccalauréat scientifique, il poursuit ses études à l'université de Perpignan. Il obtient un DUT en gestion logistique et transport[3].

Depuis le , il est membre du comité directeur de Provale, le syndicat national des joueurs de rugby professionnels.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Guilhem Guirado intègre l'équipe première de l'USAP en 2006. Durant sa première saison, en 2006-2007, il joue 13 matchs de Top 14 et 4 matchs de H Cup en tant que remplaçant pour seulement 3 titularisations en championnat. Il doit en effet partager le poste avec les expérimentés Michel Konieck et Marius Tincu. Au fil des saisons, il prend sa place au sein de l'effectif du club. En 2009, il est le remplaçant de Marius Tincu lors de la finale victorieuse de championnat. L'année suivante, il est titulaire lors de la finale perdue contre l'ASM Clermont Auvergne.

Il rejoint le RC Toulon à partir de la saison 2014-2015.

Le 29 décembre 2018, le Montpellier Hérault rugby annonce la signature de Guilhem Guirado avec le club pour un contrat de 3 ans, de 2019 à 2022[4].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Guilhem Guirado lors d'une séance d'entraînement avec le XV de France, en .

Il a disputé son premier match en équipe de France le 3 mars 2008 contre l'équipe d'Italie, à la suite de la prise de fonction du trio d'entraîneurs Lièvremont-Ntamack-Retière.

Il est vice-champion du monde en 2011.

Il est nommé capitaine de l'équipe de France par le nouveau sélectionneur Guy Novès, le 4 janvier 2016[5]. En 2018, Jacques Brunel, manager de Guilhem Guirado de 2007 à 2011 à l'USA Perpignan, le confirme à ce poste lors de son arrivée à la tête du XV de France[6].

En 2018, lors du match contre l'Irlande du Tournoi des Six Nations, il effectue le plus grand nombre de plaquages en un match de l'histoire du tournoi (31 plaquages en tout)[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Au , Guilhem Guirado compte 60 capes avec l'équipe de France. Il inscrit quatre essais[2]. Il obtient sa première sélection le contre l'équipe d'Italie[2]. Il est capitaine de l'équipe de France depuis le , lors d'un match dans le Tournoi des Six Nations contre l'Italie[8].

Guilhem Guirado dispute huit éditions du Tournoi des Six Nations, en 2008, 2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018[9].

Il participe à deux éditions de la Coupe du monde, en 2011 où il joue contre le Canada et lors de l'édition 2015, participant à quatre rencontres, face à l'Italie, le Canada, l'Irlande et la Nouvelle-Zélande[10].

Édition Rang Résultats France Résultats G.Guirado Matchs G.Guirado
Nouvelle-Zélande 2011 Finaliste 4 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 0 d 1/7
Angleterre 2015 Quart de finaliste 3 v, 0, 2 d 2 v, 0, 2 d 4/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Avant ses sélections avec l'équipe de France, il porte le maillot de différentes sélections de jeunes. Il est ainsi international en moins de 19 ans, disputant six matchs en 2004-2005 dont cinq lors du championnat du monde 2005 en Afrique du Sud (Australie, Géorgie, Afrique du Sud, Roumanie, Pays de Galles) où il inscrit deux essais. Avec les moins de 21 ans, il obtient huit sélections lors de la saison 2005-2006, obtenant le titre de champion du monde lors du champion du monde en France où il joue cinq rencontres (Irlande, Pays de Galles, Afrique du Sud deux fois, Australie).

Il est le co-détenteur, avec Luke Charteris, du plus grand nombre de plaquages – 31 en tout contre l'Irlande en 2018 – dans un match du Tournoi des Six Nations[7].


Liste des essais[modifier | modifier le code]

Essai Adversaire Lieu Stade Compétition Date Résultat
1 Drapeau : Australie Australie Sydney, Australie Allianz Stadium Test match 21 juin 2014 Défaite
2 Drapeau : Canada Canada Milton Keynes, Angleterre Stadium mk Coupe du monde 1 octobre 2015 Victoire
3 Drapeau : Pays de Galles Galles Cardiff, Pays de Galles Millennium Stadium Six Nations 26 février 2016 Défaite
4 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Écosse Murrayfield Six Nations 13 mars 2016 Défaite
5 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Saint-Denis, France Stade de France Test match 10 novembre 2018 Défaite
6 Drapeau : Argentine Argentine Lille, France Stade Pierre Mauroy Test match 17 novembre 2018 Victoire
7 Drapeau : Fidji Fidji Saint-Denis, France Stade de France Test match 24 novembre 2018 Défaite
8

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Oscars du Midi olympique : Médaille d'or Oscar d'Or 2015, Médaille d'argent Oscar d'Argent 2016[11], Médaille de bronze Oscar de Bronze 2017[12]
  • Nuit du rugby 2016 : Médaille d'or Meilleur international au cours de la saison 2015-2016
  • Meilleur talonneur du tournoi des 6 nations 2016 selon le Rugbynistere[13] et le Figaro[14].
  • Nommé pour le titre de meilleur joueur européen 2016[15], il est d'ailleurs l'unique joueur de première ligne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche de Guilhem Guirado », sur itsrugby.fr (consulté le 14 février 2015).
  2. a b c et d « Guilhem Guirado », ESPNscrum (consulté le 25 novembre 2018).
  3. « Interview Guilhem Guirado », sur usap.fr, 15 septembre 2011 (consulté le 29 avril 2015).
  4. « Guilhem Guirado s'engage avec le MHR pour trois saisons », sur www.montpellier-rugby.com, (consulté le 29 novembre 2018)
  5. « Guilhem Guirado officiellement promu capitaine du XV de France », sur L'Equipe.fr, L'Équipe (consulté le 4 janvier 2016)
  6. « Guirado garde ses galons de capitaine », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 22 janvier 2018)
  7. a et b (en) « France broke Six Nations defensive records against Ireland and the stats don't make good reading for Joe Schmidt », sur Independent.ie (consulté le 31 janvier 2019)
  8. (en) « Guilhem Guirado : As captain », sur espn.co.uk (consulté le 20 mars 2016).
  9. (en) « Guilhem Guirado : Five/Six », sur espn.co.uk (consulté le 20 mars 2016).
  10. (en) « Guilhem Guirado : IRB Rugby World Cup », sur espn.co.uk (consulté le 19 octobre 2015).
  11. « Maxime Machenaud (Racing 92) décroche l'oscar d'or Midi Olympique », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 14 décembre 2016).
  12. « Oscars Midi Olympique : Lopez sacré ! », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 7 novembre 2017).
  13. [1].
  14. [2].
  15. [3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :