Loïc Jacquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loïc Jacquet
Description de l'image USO-ASM - 20140927 - Loic Jacquet.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (32 ans)
à Saint-Doulchard (France)
Taille 1,98 m (6 6)
Position Deuxième ligne
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2004-2016
2016-
ASM Clermont
Castres olympique
238 (95)[1]
24 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2006-2008 Drapeau : France France 4 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 août 2017.

Loïc Jacquet, né le 31 mars 1985 à Saint-Doulchard (Cher), est un joueur de rugby à XV français. Il joue en équipe de France et évolue depuis 2016 au poste de deuxième ligne au sein de l'effectif du Castres olympique, après avoir effectué toute sa carrière professionnelle à l'ASM Clermont Auvergne.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Capitaine de l'équipe de France des moins de 21 ans championne du monde en 2006, il est appelé pour sa première cape internationale en équipe de France le 18 novembre 2006 au Stade de France à l'occasion du match du centenaire des Bleus contre les All Blacks[2], en remplacement du capitaine Fabien Pelous, forfait.

Il revient en sélection en 2008, et participe pour la première fois au Tournoi des Six Nations en 2008, à la suite de la prise de fonction du trio d'entraîneurs Lièvremont-Ntamack-Retière.

Barbarians[modifier | modifier le code]

En mars 2009, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre le XV du président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France, au Stade Ernest-Wallon à Toulouse[3]. Les Baa-Baas s'inclinent 26 à 33[4].

En novembre 2016, il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians français pour affronter l'Australie au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux[5]. Les Baa-Baas l'emportent 19 à 11[6]. Les Baa-Baas parviennent à s'imposer 19 à 11 grâce à un essai de Raphaël Lakafia à la 77e minute[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(à jour au 04/10/2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Loïc Jacquet », sur www.itsrugby.fr (consulté le 16 août 2017)
  2. Ce match, revanche de la plus grosse défaite française subie sur son sol, sera perdu 11-23.
  3. « Match de Gala le 22 mars. Onze joueurs toulousains retenus », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 3 décembre 2016)
  4. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  5. « Barbarians français : La compo de l'équipe face à l'Australie », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 24 novembre 2016)
  6. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  7. « Barbarians Français – Australie : 19-11 », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 29 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]