Nicolas Mas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mas.
Nicolas Mas
Description de l'image Nicolas MAS RUGBY WORLD CUP 2011 FRANCE JAPAN CROP.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (36 ans)
à Perpignan (France)
Taille 1,79 m (5 10)
Surnom Le Bus
Position pilier droit
Carrière en junior
Période Équipe  
????-1999
1999-2001
ES catalane
USA Perpignan
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2001-2013
2013-2016
USA Perpignan
Montpellier HR
251 (25)[1]
65 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2003-2015 Drapeau : France France 85 (5)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 23 août 2016.

Nicolas Mas, né le à Perpignan, est un joueur international français de rugby à XV. Il évolue au poste de pilier au sein du Montpellier HR, après avoir passé 12 ans à l'USA Perpignan avec qui il a été champion de France en 2009.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Nicolas Mas commence le rugby à XV à l'ES catalane avant de rejoindre l'USA Perpignan (USAP)[3]. Après 14 années au sein de l'USAP, il signe en 2013 un contrat de trois saisons avec le Montpellier HR[4].

En mai 2016, il annonce la fin de sa carrière en club qui aura lieu à la fin de la saison 2015-2016[5]. Il annonce avoir refusé une sollicitation de l'USAP pour 2016-2017 et envisage de se reconvertir dans le domaine de la mécanique automobile[6].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe de Nouvelle-Zélande.

Sa carrière internationale a été freinée par de nombreuses blessures : blessé lors de sa première sélection contre les All Blacks en 2003, il est touché aux cervicales (hernie discale) contre l'Italie en 2005 (six mois d'arrêt). En 2006, c'est une déchirure au mollet gauche qui le fait renoncer à la tournée du mois de juin (Roumanie, Springboks).

Il participe à la coupe du monde 2007 en remplacement de Sylvain Marconnet, sorti sur blessure.

En 2010, il réalise un Tournoi des Six Nations exceptionnel durant lequel il fut titulaire à tous les matchs. Il fut même nommé homme du match lors de la dernière des cinq rencontres contre l'Angleterre.

Il est retenu sans surprise dans le groupe des 32 pour la coupe du monde 2011. Au cours de cette compétition une blessure aux adducteurs le fit renoncer à plusieurs matchs, mais il tint sa place lors des phases finales.

Il joua ensuite le tournoi des Six Nations 2013, la tournée d'octobre 2012 et enfin, le tournoi des Six Nations 2014, où la France finit à la dernière place. Pour autant, il fut élu dans le « XV type » au poste de pilier droit, surclassant un favori à ce titre en la personne de Adam Jones. L'un des arguments ayant largement contribué à faire pencher la balance en sa faveur est qu'il gagna 90% de ses mêlées, performance remarquable à ce niveau.

Le 19 mai 2015, le sélectionneur de l'Équipe de France, Philippe Saint-André, l'a appelé dans sa liste des 36 joueurs en vue du prochain Mondial.

Après la coupe du monde 2015 et l'élimination de l'équipe de France en quarts contre la Nouvelle-Zélande, Nicolas Mas annonce la fin de sa carrière internationale[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du tournoi des Six Nations : 2007 et 2010 (Grand Chelem)
  • Équipe de France A :
    • 2006 : 2 sélections (Irlande A, Italie A)
    • 2004 : 2 sélections (Italie A, Angleterre A)
    • 2003 : 4 sélections (Angleterre A, Écosse A, Irlande A, Italie A)
  • Équipe de France -21 ans : participation au championnat du monde 2001 en Australie

En coupe du monde :

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Édition Rang Résultats France Résultats N.Mas Matchs N.Mas
France 2007 Quatrième 4 v, 0 n, 3 d 2 v, 0 n, 1 d 3/7
Nouvelle-Zélande 2011 Finaliste 4 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 1 d 4/7
Angleterre 2015 Quart de finaliste 3 v, 0, 2 d 3 v, 0, 2 d 5/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Détails des matchs de Nicolas Mas en club[1]
Saison Club Compétition Matchs Points Essais Transf. Drops Pénal. Cartons
jaunes
Cartons
rouges
2001-2002 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 9 0 0 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 3 0 0 0 0 0 0 0
2002-2003 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 15 0 0 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 9 5 1 0 0 0 0 0
2003-2004 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 20 0 0 0 0 0 1 0
Coupe d'Europe 6 0 0 0 0 0 0 0
2004-2005 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 17 0 0 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 6 5 1 0 0 0 0 0
2005-2006 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 19 5 1 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 7 0 0 0 0 0 1 0
2006-2007 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 21 5 1 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 5 0 0 0 0 0 0 0
2007-2008 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 19 5 1 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 7 0 0 0 0 0 1 0
2008-2009 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 19 0 0 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 6 0 0 0 0 0 0 0
2009-2010 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 16 0 0 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 5 0 0 0 0 0 0 0
2010-2011 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 19 0 0 0 0 0 1 0
Coupe d'Europe 8 0 0 0 0 0 0 0
2011-2012 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 12 0 0 0 0 0 0 0
Amlin Challenge Cup 3 0 0 0 0 0 0 0
2012-2013 Drapeau : France USA Perpignan Championnat de France 12 0 0 0 0 0 0 0
Amlin Challenge Cup 5 0 0 0 0 0 0 0
Total USA Perpignan 251 25 5 0 0 0 4 0

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le cousin de Jérôme Schuster.[réf. nécessaire]

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Nicolas Mas est un joueur atypique de par son gabarit moindre que les autres joueurs de son poste, ne dépassant pas les 110 kg ; il excelle pourtant en mêlée fermée, solide et capable de provoquer la faute de son adversaire. Andrew Sheridan, pilier gauche de renommée mondiale dit d'ailleurs de lui « que de tous les piliers droits qu'il a pu jouer en mêlée au cours de sa carrière, Nicolas Mas est le meilleur[réf. nécessaire]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fiche de Nicolas Mas », sur itsrugby.fr (consulté le 23 août 2016).
  2. (en) Fiche de Nicolas Mas sur ESPNscrum. Consulté le 19 octobre 2015.
  3. Agence France-Presse, « Top 14 - Nicolas Mas : « Quand je regarde en arrière, je me dis que c'était pas mal » », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport,‎ (consulté le 7 mai 2016).
  4. Valérie Huck, « Nicolas Mas : « Je ne suis pas un mercenaire » », sur www.lindependant.fr, L'Indépendant,‎ (consulté le 7 mai 2016).
  5. « Nicolas Mas confirme qu'il arrêtera bien le rugby à la fin de la saison », sur L'Équipe,‎ (consulté le 5 mai 2016).
  6. Vincent Couture, « Nicolas Mas se confie à L'Indépendant : "J'ai besoin de couper" », sur lindependant.fr, L'Indépendant,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  7. « Nicolas Mas annonce la fin de sa carrière internationale », sur Rugbyrama,‎ (consulté le 22 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]