Romain Millo-Chluski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Romain Millo-Chluski
Joueur en maillot rouge se saisissant du ballon
Fiche d'identité
Naissance (33 ans)
à Ris Orangis (France)
Taille 1,96 m (6 5)
Position deuxième ligne
Carrière en junior
Période Équipe  
1998-2000 RC Massy
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2000-2016
2016-
Stade toulousain
USA Perpignan
316 (15)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2005- Drapeau : France France 18 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 13 octobre 2011.

Romain Millo-Chluski, né le à Ris-Orangis (Essonne), est un joueur international français de rugby à XV d'origine italo-polonaise. Il évolue au poste de deuxième ligne au sein de l'effectif du USA Perpignan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un homme de face, habillé d'un polo.
Guy Novès, ici en 2011, est le manager de Romain Millo-Chluski au Stade toulousain de 2000 à 2015.
Romain Millo-Chluski prépare une touche derrière ses coéquipiers Jean Bouilhou et Grégory Lamboley face à Rodrigo Roncero et Pierre Rabadan.

Deuxième ligne massif, il connaît sa première sélection avec le XV de France le 18 juin 2005 lors de la tournée en Afrique du Sud. Il est titulaire en deuxième ligne, associé à Pascal Papé. Le match se conclut pas un match nul 30-30. En cours de match, il est remplacé par son coéquipier de club, formé avec lui à Massy, Grégory Lamboley.

En 2008, il est rappelé en Equipe de France par le nouveau sélectionneur Marc Lièvremont. Il dispute trois matchs du Tournoi des six nations 2009.

En février 2010, il prolonge son contrat avec le Stade toulousain jusqu'en juin 2013[3].

En 2011, il est sélectionné pour jouer la Coupe du monde 2011. Il ne joue qu'un seul match, contre le Canada, associé à Pascal Papé, pour une victoire 46 à 19. Il est forfait pour le début du Tournoi des Six Nations 2012 et n'aura plus d'autres occasions de jouer en équipe de France.

En juin 2012, il participe à la tournée des Barbarians français au Japon pour jouer deux matchs contre l'équipe nationale nippone à Tokyo[4]. Les Baa-Baas l'emportent 40 à 21 puis 51 à 18.

En janvier 2013, il renouvelle de nouveau son contrat avec le Stade toulousain de trois saisons, soit jusqu'en 2016[5].

En 2016, il signe un contrat de deux ans avec l'USA Perpignan[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le 18 juin 2005 contre l'équipe d'Afrique du Sud.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(À jour au 13.10.11)

  • 18 sélections en équipe de France depuis 2005.
  • Sélections par année : 1 en 2005, 3 en 2008, 9 en 2009, 3 en 2010, 2 en 2011.
  • Équipe de France A : 2 sélections en 2005 (Irlande A, Italie A)
  • Équipe de France -21 ans :
    • 2004 : 2 sélections (Irlande, Italie), 1 fois capitaine
    • 2003 : participation au championnat du monde en Angleterre

En coupe du monde :

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Édition Rang Résultats France Résultats R.Millo-Chluski Matchs R.Millo-Chluski
Nouvelle-Zélande 2011 Finaliste 4 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 0 d 1/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Romain Millo-Chluski », sur itsrugby.fr (consulté le 23 août 2016).
  2. (en) « Fiche de Romain Millo-Chluski », sur ESPNscrum (consulté le 23 août 2016).
  3. « Millo-Chluski prolonge jusqu’en 2013 », sur rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport,‎ (consulté le 2 février 2017).
  4. « Daan Human forfait pour la tournée des Barbarians au Japon », sur www.lerugbynistere.fr,‎ (consulté le 26 novembre 2016).
  5. « Millo-Chluski prolonge », sur www.lequipe.fr, L'Equipe,‎ (consulté le 2 février 2017).
  6. « Perpignan: Romain Millo-Chluski a signé pour 2 saisons », Rugbyrama,‎ (consulté le 2 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :