Arnaud Héguy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arnaud Héguy
Description de cette image, également commentée ci-après
Arnaud Héguy le
Fiche d'identité
Naissance (37 ans)
à Bayonne (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste talonneur
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
0000-1995
1995-2005
AS Bayonne
Aviron bayonnais
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2005-2011
2011-2014
2014-2018
2018-2019
2019
Aviron bayonnais
Biarritz olympique
FC Grenoble
US Dax
Soyaux Angoulême XV
131 (60)[1]
77 (50)[1]
78 (70)[1]
13 (20)[1]
11 (10)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2006 France -211 (0)[1]
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2019-2021
2021-0000
SA Mauléon
FC Grenoble

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Arnaud Héguy, né le à Bayonne, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de talonneur. Il se reconvertit ensuite en tant qu'entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'AS Bayonne, il joue ensuite avec l'Aviron bayonnais[2].

Après 16 saisons sous le maillot bayonnais, il choisit de ne pas prolonger et quitte Bayonne en 2011 pour rejoindre la ville voisine, en signant chez le club rival du Biarritz olympique[3].

En novembre 2012, il est sélectionné dans l'équipe des Barbarians français pour affronter le Japon au stade Océane du Havre[4]. Les Baa-Baas l'emportent 65 à 41.

En , alors que le Biarritz olympique est relégué en Pro D2 avant la fin du championnat et qu'il lui reste deux années de contrat, il active sa clause libératoire et signe un contrat de deux saisons en faveur du FC Grenoble[5].

Sujet à une opération de l'épaule au mois de , il manque la fin de la saison[6]. Quelques semaines plus tard, la direction sportive du FCG choisit de ne pas reconduire son contrat[7]. Une fois ce dernier arrivé à son terme, Héguy choisit de rentrer dans le Pays basque, privilégiant sa situation familiale[8]. Il figure dans la liste de Provale des joueurs au chômage[9],[10]. Il rejoint finalement l'US Dax en Fédérale 1, signant un contrat d'une saison[11]. Au début du mois de janvier, il fait jouer sa clause libératoire lui permettant de rejoindre un club professionnel en cours de saison, et s'engage avec le Soyaux Angoulême XV en tant que joker médical[12] pour une saison[13] à l'issue de laquelle il n'est pas conservé[14]. Il prend alors sa retraite de joueur[15].

Héguy se reconvertit ensuite en tant qu'entraîneur ; il est nommé dès sa première année à la tête des avants du SA Mauléon aux côtés de Sébastien Jaca, tout juste promu en Fédérale 1[15],[16] ; ces premières expériences sont néanmoins perturbées par l'arrêt des compétitions du à la pandémie de Covid-19[17].

Au cours de sa deuxième saison dans le Pays basque, il signe en un contrat de trois ans pour entraîner les avants du FC Grenoble en division professionnelle, l'une de ses anciennes équipes en tant que joueur, à compter de la saison 2021-2022[18],[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Autres sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Héguy Arnaud », sur itsrugby.fr (consulté le ).
  2. « Arnaud Héguy, 11 ans d'Aviron », Sud Ouest, (consulté le ).
  3. Antoine Tinel, « « Un nouveau départ » pour Arnaud Héguy », Sud Ouest, (consulté le ).
  4. « La composition du XV des Barbarians Français contre le Japon », sur lerugbynistere.fr, (consulté le ).
  5. Clément Mazella, « Arnaud Héguy (Biarritz): « Grenoble, l’un des plus gros choix que j’ai eu à faire dans ma carrière » », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  6. « Grenoble : Opéré de l'épaule, Héguy sera absent six mois », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  7. Hugo Galatioto, « #PROD2 #INFOLSD 17 à 18 départs au FCG dont Arnaud Heguy en fin de saison », sur lesportdauphinois.com, (consulté le ).
  8. « Du côté des pros : Arnaud Héguy », sur rugbyamateur.fr, (consulté le ).
  9. Clément Suman, « Top 14/Pro D2 : la liste des trente joueurs au chômage, à la recherche d'un club pour la saison prochaine », sur lerugbynistere.fr, (consulté le ).
  10. Émilie Dudon, « 50 chômeurs dans le rugby pro », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  11. « 3 nouvelles signatures », sur usdax.fr, (consulté le ).
  12. Paul Ferrier,France Bleu Gascogne, « Le talonneur Arnaud Héguy quitte l'US Dax pour Angoulême », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  13. Nicolas Breton, « Pro D2 – SA XV : En plus des entraîneurs, onze joueurs vont quitter le club ! », sur tribunesports.net, (consulté le ).
  14. « Rugby: le Grenoblois Mathew Va'aï onzième recrue du SA XV », Charente libre, (consulté le ).
  15. a et b Julien Damestoy, « Fédérale 1. Tout fraîchement retraité, Arnaud Héguy prend les commandes de Mauléon », sur actu.fr, (consulté le ).
  16. Thibault Vincent, France Bleu Pays basque, « Pro D2 / Fédérale 1 : Arnaud Héguy de retour au Pays Basque », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  17. a et b Pierre Mailharin, Laurent Zègre, « Dans le rétro, avec Arnaud Heguy : « On s'était fait rotofiler pendant tout le match » », Sud Ouest, (consulté le ).
  18. Amaia Cazenave, Médéric Bouillon, France Bleu Pays basque, « Pro D2 : La première réaction d'Arnaud Héguy après sa signature au poste d’entraîneur de Grenoble », sur francebleu.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]