Dimitri Szarzewski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimitri Szarzewski
Description de l'image Dimitri Szarzewski - 2013-09-05.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (32 ans)
à Narbonne (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Surnom Le Tzar [1], La Blonde [2]
Position talonneur
Carrière en junior
Période Équipe  
????-1993 AS Béziers
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1993-2005
2005-2012
2012-
AS Béziers
Stade français
Racing Métro 92
57 (45)
131 (110)[3]
23 (5)[3]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2004- Drapeau : France France 80 (35)[4],[5]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 15 août 2015.

Dimitri Szarzewski, né le à Narbonne (Aude), est un joueur de rugby à XV français. Il joue en équipe de France et évolue au poste de talonneur au sein de l'effectif du Racing Metro 92. Il est apprécié pour sa vitesse et ses appuis qui sont des qualités extrêmement rares pour un talonneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Szarzewski lors de la Coupe du monde 2011, accompagné de Fabien Barcella.
Dimitri Szarzewski lors de la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande.

Dimitri Szarzewski est formé à Cuxac-d'Aude puis à l'AS Béziers où il débute dans l'élite du rugby français et participe notamment à la Coupe d'Europe 2002-2003. Sélectionné à plusieurs reprises dans les équipes de France de jeunes, il est vice-champion du monde des moins de 19 ans en 2002 et participe au Championnat du monde des moins de 21 ans en 2003. En 2004, Bernard Laporte le choisit pour la tournée d'été en Amérique du Nord et il fait sa première apparition avec l'équipe de France le contre l'équipe du Canada en tant que remplaçant de William Servat.

Titularisé pour la première fois en équipe nationale lors de la tournée d'été 2005 face l'Australie, il refuse de reprendre la saison avec son club de Béziers, récemment rétrogradé en Pro D2. Il désire être transféré au Stade français Paris afin de pouvoir évoluer dans le Top 14[6] et obtient satisfaction peu après le début de la saison. En concurrence avec Mathieu Blin et Benjamin Kayser, il parvient quand même à jouer plus de la moitié des matchs du club en championnat et en coupe d'Europe[7] et est régulièrement sélectionné en équipe de France.

Il se blesse à l'épaule lors des test matchs de novembre 2006 mais continue de jouer jusqu'au match Italie-France du Tournoi des six nations 2007 où il se fait une sub-luxation dès son entrée en jeu[8]. Il est opéré et indisponible pour le reste de la saison, mais la blessure de Mathieu Blin en demi-finale du championnat contre le Biarritz olympique précipite son retour : il joue les vingt dernières minutes de la finale contre Clermont et devient Champion de France[9]. Quelques jours plus tard, il est appelé par Bernard Laporte pour disputer la Coupe du monde où il sera la doublure de Raphaël Ibañez.

En 2008, Szarzewski devient le titulaire de l'équipe de France au poste de talonneur et prolonge son contrat avec le Stade français jusqu'en 2012[10]. Depuis la tournée d'été 2009 en Nouvelle-Zélande et en Australie, il est, le plus souvent, remplaçant de William Servat en équipe nationale.

Dimitri Szarzewski est ou a été en partenariat avec de nombreuses entreprises comme Adidas, BiC, Canterbury of New Zealand ou Citizen[11]. Il a également posé dans toutes les éditions du calendrier des Dieux du stade depuis 2006.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Dimitri Szarzewski compte 80 sélections avec l'équipe de France, depuis le à Toronto face au Canada[4]. Il inscrit sept essais, pour un total de 35 points[4].

Parmi ces sélections, il compte 32 sélections dans le Tournoi des Six Nations, inscrivant trois essais[12]. Il participe à neuf éditions, en 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2012, 2013, 2014[12].

Dimitri Szarzewski dispute deux éditions de la coupe du monde, en 2007 où il affronte l'Argentine, la Namibie, l'Irlande, la Géorgie, la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre et en 2011, où il joue contre le Japon, la Nouvelle-Zélande, les Tonga, l'Angleterre, le pays de Galles et de nouveau la Nouvelle-Zélande[13].

Il compte également d'autres sélections avec des équipes françaises : deux avec équipe de France A, en 2004-2005 (Angleterre A, Italie A) où il inscrit un essai et est une fois capitaine ; l'équipe de France des -21 ans, avec laquelle il participe au Championnat du monde des moins de 21 ans 2003 en Angleterre et obtient quatre sélections (Italie, pays de Galles, Écosse, Angleterre) et inscrit un essai. Il joue également avec l'équipe de France des -19 ans avec laquelle il est vice-champion du monde en 2002, et l'équipe de France des -18 ans.


Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Quart-de-finale France - All Blacks en 2007.
Édition Rang Résultats France Résultats D.Szarzewski Matchs D.Szarzewski
France 2007 Quatrième 4 v, 0 n, 3 d 5 v, 0 n, 1 d 6/7
Nouvelle-Zélande 2011 Finaliste 4 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 3 d 6/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie Dimitri Szarzewski », sur leparisien.fr (consulté le 17 août 2015).
  2. « Dimitri Szarzewski, graine de star », sur 20minutes.fr,‎ .
  3. a et b « Szarzewski Dimitri », sur www.itsrugby.fr (consulté le 5 juillet 2013)
  4. a, b, c, d et e (en) « Fiche de Dimitri Szarzewski », sur ESPNscrum (consulté le 16 août 2015).
  5. « Dimitri Szarzewski », sur ffr.fr (consulté le 17 août 2015).
  6. « Szarzewski veut jouer à Paris »
  7. « Fiche de Dimitri Szarzewski sur www.itsrugby.fr »
  8. « Bleus : Szarzewski « out » », sur rugby365.fr,‎ 5 février 2007.
  9. « Dimitri Szarzewski : "Je veux être numéro 1" »
  10. « Paris garde ses cadres », sur leparisien.fr,‎ .
  11. « Premier bilan avant la finale », sur strategies.fr (consulté le 17 août 2015).
  12. a et b (en) « Dimitri Szarzewski : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le 15 août 2015).
  13. (en) « Dimitri Szarzewski : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le 15 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :