François Trinh-Duc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Trinh-Duc
Description de l'image François Trinh-Duc.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (28 ans)
à Montpellier (France)
Taille 1,84 m (6 0)
Surnom Fouasse[1]
Position Demi d'ouverture, centre, arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2004- Montpellier Hérault rugby 190 (589)[2]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2008- Drapeau : France France 49 (70)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 mai 2015.

François Trinh-Duc (prononcé [ʁɛ̃.yk ] en français ; Trịnh Đức [ t͡ʃiɲˀ˨˩.dɯk˦˥] en vietnamien), né le à Montpellier (Hérault), est un joueur de rugby à XV international français qui évolue au poste de demi d'ouverture au sein de l'effectif du Montpellier HR. Il peut également jouer au poste de centre et d'arrière.

Il remporte un Grand chelem lors du Tournoi des six nations 2010 et participe à la finale de la Coupe du monde 2011.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

François Trinh-Duc naît en 1986 à Montpellier. Il doit ses origines vietnamiennes à son grand-père paternel qui a migré en France à la suite de la guerre d’Indochine pour s’installer à Agen dans les années 1950[4]. Il découvre le rugby à XV à 4 ans à l'école de rugby du Pic Saint-Loup, près de Montpellier, aux côtés de Fulgence Ouedraogo[3]. Il rejoint le Montpellier Hérault rugby en cadets pour évoluer dans les catégories Crabos, Reichel et Espoirs[5]. Il fait partie de la promotion Jean-Pierre Rives (2004-2005) au Pôle France du Centre National de Rugby de Linas-Marcoussis aux côtés de, entre autres, Thierry Brana, Guilhem Guirado, Maxime Médard, Maxime Mermoz et Marc Giraud[6].

Il poursuit ses études après un baccalauréat S, préparant une licence en management du sport à l'Université Montpellier 1[5].

Pendant la trêve estivale 2010, il fait une tournée en Asie[7],[8],[9] (Cambodge, Laos, Hong-Kong) pour participer à des actions humanitaires avec l'association « Pour un Sourire d'Enfant » dont il est parrain, ainsi que pour établir des passerelles entre le rugby français et asiatique.

François est père de 2 garçons, Théo[10], né le 23 août 2011 et Raphaël[réf. souhaitée], né le 4 juin 2013 avec sa femme Violaine.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Débuts à Montpellier[modifier | modifier le code]

Il dispute son premier match au plus haut niveau en club avec le Montpellier HR le contre Biarritz[2].

Son premier match avec l'équipe de France des moins de 19 ans a lieu face à l'Écosse en 2006. Il connaît 3 sélections en équipe de France des moins de 19 ans au championnat du monde 2005 en Afrique du Sud, une sélection en équipe de France des moins de 21 ans en 2006 (pays de Galles).

Équipe de France (2008-)[modifier | modifier le code]

En équipe de France, lors de la coupe du monde de rugby 2011.

Il honore sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe d'Écosse, À la suite de la prise de fonction du trio d'entraîneurs Lièvremont-Ntamack-Retière[11].

Le jeudi 14 janvier 2010, François Trinh-Duc recevait son trophée Talent d’or[12] au golf de Massane à Baillargues pour ses performances lors du match France - Samoa (43-5) du 21 novembre 2009 au Stade de France. Très en jambe durant toute la partie, auteur d'une magnifique passe au pied envoyant Yannick Jauzion à l'essai, il inscrit également le premier doublé de sa jeune carrière en bleu.

Le joueur de Montpellier est à nouveau sélectionné pour participer au Tournoi des six nations 2010. La France s'impose lors des deux premiers matchs. Le , après un premier essai en contre d'Alexis Palisson, François Trinh-Duc marque un deuxième essai pour les Bleus en fin de première mi-temps sur une nouvelle interception[13]. En mars 2010, le demi d'ouverture de Montpellier retrouve l'équipe d'Angleterre pour le dernier match du Tournoi au Stade de France. La France l'emporte 12-10 et réussit le Grand chelem[14].

Il reçoit un deuxième Talent d'or[15] pour sa très belle prestation lors du match contre l'Irlande de ce tournoi. Le sélectionneur du XV de France, Marc Lièvremont, a d'ailleurs déclaré que « contre l'Irlande, François a vraiment pris les clés du camion. Il s'est comporté en big boss. C'était une question de survie contre le pack irlandais »[16].

La même année, il décroche l'Oscar du Midi olympique et reçoit sa récompense lors d'une cérémonie au stade Yves-du-Manoir de Montpellier[17].

En 2011, l'équipe de Montpellier accède à la finale du Top 14, perdue contre Toulouse. Grâce à cette saison réussie, François Trinh-Duc est élu par ses collègues joueurs, meilleur joueur de la saison 2010-2011[18].

Retenu pour la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande en 2011, il est titulaire lors des premiers matchs de poule. Marc Lievremont lui préfère ensuite au poste de demi d'ouverture Morgan Parra dont il devient le remplaçant. Il inscrit lors de la compétition deux essais dont un face à la Nouvelle-Zélande en match de poule, deux drops face au Canada et à l'Angleterre et une transformation en finale de la coupe du monde (18 points au total).

Il est retenu pour le tournoi des 6 nations 2012, qu'il débute comme titulaire et termine en tant que remplaçant de Lionel Beauxis, concurrent de taille qui disparaît néanmoins pour la tournée d'été en Argentine. Il est titulaire pour le premier test-match, perdu de justesse, et remplaçant de Frédéric Michalak qui fait ses grands retours chez les Bleus pour le deuxième (victoire 49-10).

Il fait également parties des 23 joueurs sélectionnés par Philippe Saint-André lors des tests de novembre 2012.

Son nom n’apparaît pas lors de la liste des 30 dévoilé par Philippe Saint-André le 6 janvier 2014. Rémi Talès et Jules Plisson lui sont préférés[19]. Avec le forfait de Rémi Talès qui doit déclarer forfait, insuffisamment remis d'une blessure à un bras, François Trinh-Duc est finalement retenu dans le groupe pour le premier match du tournoi des Six Nations 2014 face à l'Angleterre[20]. C'est finalement Plisson qui est titularisé au poste de demi d'ouverture, Trinh-Duc n'étant pas retenu dans le groupe des 23 devant disputer la rencontre[21]. Lors du match suivant, face à l'Italie, il est remplaçant[22]. François Trinh-Duc sort du groupe de 30 joueurs qui prépare la rencontre suivante face au pays de Galles avec le retour de Talès[23].

En octobre 2014, lors de la neuvième journée de Top 14, il se blesse le tibia lors d'une rencontre face à Oyonnax. Son indisponibilité est alors annoncée à trois mois[24]. Il fait finalement son retour sur les terrains cinq mois plus tard, en mars, en entrant en cours de jeu face à Toulouse[25]. Lors du match suivant, face à Lyon, il est titularisé au poste d'ouvreur, inscrivant un essai[26].

Le 19 mai 2015, il fait partie des 36 joueurs pré-sélectionné pour la Coupe du monde de rugby en Angleterre[27].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Il est unanimement décrit comme un joueur de grand talent[28], capable d'inspirations phénoménales et de gestes techniques de grande qualité. Sa vision du jeu est excellente, et son influence sur le jeu peut être énorme, on lui prête notamment une réelle volonté d'attaquer la ligne[28], des qualités exceptionnelles dans le « un contre un[29] » et une défense individuelle de très bonne facture[28]. Non sélectionné en équipe de France pendant tous les tests de 2013, cela pourrait être dû au fait que, malgré son talent, il ne rend pas ses coéquipiers plus forts[30]. Cependant, Philippe Saint-André lui reproche plutôt un jeu au pied trop tendre, son irrégularité et son incapacité à être « un bon gestionnaire[29] ».

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Tournoi des six nations[modifier | modifier le code]

Le joueur natif de Montpellier participe à six Tournois des Six Nations, réalisant le Grand chelem en 2010.

Édition Rang Résultats France Résultats F. Trinh-Duc Matchs F. Trinh-Duc
Tournoi des six nations 2008 3 3 v, 0 n, 2 d 3 v, 0 n, 2 d 5/5
Tournoi des six nations 2009 3 3 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 1 d 3/5
Tournoi des six nations 2010 1 5 v, 0 n, 0 d 5 v, 0 n, 0 d 5/5
Tournoi des six nations 2011 2 3 v, 0 n, 2 d 3 v, 0 n, 2 d 5/5
Tournoi des six nations 2012 4 2 v, 1 n, 2 d 2 v, 1 n, 2 d 5/5
Tournoi des six nations 2013 6 1 v, 1 n, 3 d 1 v, 1 n, 3 d 4/5
Tournoi des six nations 2014 4 3 v, 0 n, 2 d 1 v, 0 n, 0 d 1/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand chelem.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Édition Rang Résultats France Résultats F.Trinh-Duc Matchs F.Trinh-Duc
Nouvelle-Zélande 2011 Deuxième 4 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 3 d 6/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Liste des essais[modifier | modifier le code]

Essai Adversaire Lieu Stade Compétition Date Résultat
1 Drapeau : Australie Australie Brisbane, Drapeau de l'Australie Australie Lang Park Test match Défaite
2 Drapeau : Italie Italie Rome, Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio Tournoi des six nations Victoire
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Dunedin, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Carisbrook Test match Victoire
4 Drapeau : Samoa Samoa Paris, Drapeau de la France France Stade de France Test match Victoire
5 Drapeau : Samoa Samoa Paris, Drapeau de la France France Stade de France Test match Victoire
6 Drapeau : Pays de Galles Galles Cardiff, Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
7 Drapeau : Irlande Irlande Dublin, Drapeau de l'Irlande Irlande Aviva Stadium Test match Victoire
8 Drapeau : Japon Japon Auckland, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande North Harbour Stadium Coupe du monde Victoire
9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Auckland, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Eden Park Coupe du monde Défaite

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, François Trinh-Duc a disputé 49 matches avec l'équipe de France au cours desquels il a inscrit 70 points (9 essais, 6 drops, 2 transformations, 1 pénalités). Il a notamment participé à six Tournois des Six Nations (2008, 2009, 2010 2011 2012, 2013 et 2014).

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montpellier. Trinh-Duc : l’ouverture..., Midi Libre, 4 juin 2011. Consulté le 23 mars 2013.
  2. a et b « Fiche de François Trinh-Duc », sur itsrugby.fr (consulté le 27 mai 2015).
  3. a et b (en) « Fiche de François Trinh-Duc », sur ESPNscrum (consulté le 27 mai 2015).
  4. Fiche de François Trinh-Duc sur lerugbynistere.fr. Consulté le 27 mai 2015.
  5. a et b Jean-Michel Setbon, « François Trinh-Duc : Le pouvoir jeune », sur www.menshealth.fr, Men's Health (consulté le 27 mai 2015)
  6. « Vie fédérale », sur www.ffr.fr (consulté le 27 mai 2015)
  7. Philippe DOVA, « Le rugbyman François Trinh Duc à la rencontre des jeunes Hongkongais », sur www.aujourdhuilachine.com, Aujourd’hui la Chine,‎ (consulté le 27 mai 2015)
  8. « François Trinh-Duc, ambassadeur d'Ovalie », sur www.courrierinternational.com,‎ (consulté le 27 mai 2015)
  9. Marine Le Ray, « François Trinh-Duc revient sur ses origines indochinoises », sur www.lepetitjournal.com,‎ (consulté le 27 mai 2015)
  10. « François Trinh Duc est papa d'un costaud petit Théo » sur purepeople.com. Consulté le 27 mai 2015.
  11. Stéphanie Platat, « Le XV de France de Marc Lièvremont domine l'Écosse à Murrayfield », sur www.liberation.fr, Libération,‎ (consulté le 1 mai 2010)
  12. « Remise du talent d'or à François Trinh-Duc », sur www.montpellier-rugby.com,‎ (consulté le 29 juillet 2010)
  13. (en) Sean Davies, « Wales 20-26 France », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ (consulté le 1 mai 2010)
  14. (en) Robert Kitson, « Ben Foden points way for England as France take Six Nations grand slam - France 12-10 England », sur www.guardian.co.uk, The Guardian,‎ (consulté le 3 avril 2010)
  15. « François Trinh-Duc, talent d'or du match France - Irlande », sur www.montpellier-rugby.com,‎ (consulté le 29 juillet 2010)
  16. « François Trinh-Duc : « Ce serait dommage de rater la marche » », sur www.ladepeche.fr,‎ (consulté le 29 juillet 2010)
  17. « Oscar : Fête pour Trinh-Duc à Montpellier le jeudi 8 avril », sur www.rugbyrama.fr,‎ (consulté le 29 juillet 2010)
  18. « Trinh-Duc élu meilleur joueur », sur www.lequipe.fr,‎ (consulté le 29 novembre 2011)
  19. « Plisson préféré à Michalak et Trinh-Duc pour préparer le Tournoi », sur ladepeche.fr,‎ .
  20. « Six Nations : Talès forfait, Trinh-Duc appelé », sur lemonde.fr,‎ .
  21. Fabien Pomiès, « Tournoi des 6 nations 2014, XV de France - Charnière inédite Doussain-Plisson pour le "Crunch" », sur rugbyrama.fr,‎ .
  22. Thibault Perrin, « Composition du XV de France face à l'Italie », sur lerugbynistere.fr,‎ .
  23. « Talès et Lapandry arrivent, Trinh-Duc repart », sur sport.fr,‎ .
  24. « Rugby : Trinh-Duc indisponible trois mois », sur lemonde.fr,‎ .
  25. « Trinh-Duc a rejoué », sur sport24.lefigaro.fr,‎ .
  26. Riwan Demay, « Vidéo. Le MHR écrase le LOU avec un François Trinh-Duc en grande forme (45-17) », sur lerugbynistere.fr,‎ .
  27. Thibault Perrin, « XV de France - Le groupe des 36 joueurs pour la Coupe du monde 2015 », sur lerugbynistere.fr,‎ .
  28. a, b et c http://renvoiaux22.fr/WordPress3/?p=953
  29. a et b http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Trinh-duc-psa-s-explique/430032
  30. http://coteouvert.blogs.lequipe.fr/cap-au-nord/
  31. « Le direct commenté de la 8ème Nuit du Rugby », sur www.lnr.fr, Ligue nationale de rugby,‎ (consulté le 29 novembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]