Christopher Tolofua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher Tolofua
Description de l'image Christopher Tolofua 2013 (cropped).jpg.
Fiche d'identité
Naissance (22 ans)
à Fréjus (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Position talonneur
Carrière en junior
Période Équipe  
1996-2007
2007-2012
Marcq-en-Barœul
Stade toulousain
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2011- Stade toulousain 69 (20)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2012- Drapeau : France France 4 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 novembre 2014.

Christopher Tolofua, né le à Fréjus, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de talonneur pour le Stade toulousain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Wallis-et-Futuna, Christopher Tolofua est le neveu d'Abraham Tolofua, pilier de haut niveau ayant porté les couleurs du RC Nice, du FC Grenoble, de l'AS Montferrand et de l'AS Béziers.

En 2012, à la suite de nombreuses blessures décimant l'effectif du Stade toulousain au poste de talonneur, Christopher Tolofua est appelé, à seulement 18 ans, pour jouer son premier match avec l'équipe première lors de la cinquième journée de H-Cup contre le Connacht Rugby. Il remplace William Servat à un quart d'heure de la fin de la rencontre[3].

Deux semaines plus tard, le 28 janvier 2012, il connaît sa première titularisation lors du match Racing Métro 92-Stade Toulousain au Stade de France et réalise une très bonne performance, avec notamment un énorme raffut sur Juan José Imhoff, largement repris sur les sites de partage vidéo. Ce joueur possède un avenir prometteur et est très attendu dans le XV de France[4]. Le 31 mai 2012, Philippe Saint-André le sélectionne pour la tournée de juin en Argentine, comme pressenti depuis plusieurs semaines[5]. Le 9 juin 2012, il devient champion de France avec le Stade toulousain en remportant la finale du Top 14 le 9 juin 2012 face à Toulon.

Malgré l'arrivée de Chiliboy Ralepelle sur les bords de la Garonne, Christopher Tolofua joue tous les matchs de son équipe sur la saison 2013-2014. Les 26 journéee de championnat, le barrage perdu face au Racing 92[6], ainsi que les 6 matchs de poule de coupe d'Europe et le quart de finale face à la province irlandaise du Munster[1],[7].

La saison 2014-2015 est moins bonne pour Christopher Tolofua, malgré la suspension du sud-africain Chiliboy Ralepelle pour dopage[8], et un bon début de saison, durant laquelle Christopher Tolofua est souvent sur la feuille de match[9]. Sa blessure[10] et les bonnes performances du jeune Julien Marchand ne lui permettent pas de jouer plus de 10 matchs avec l'équipe professionnelle du Stade toulousain[9]. Il est donc titulaire avec l'équipe espoir du club, qui lui permet de jouer la finale du championnat français espoir face à l'équipe du Racing 92[11].

L'arrivée d'Ugo Mola à la tête de l'équipe professionnelle du Stade toulousain permet à Tolofua d'être de nouveau sélectionné avec l'équipe professionnelle[12], avec laquelle il réalise de bonnes performances, comme contre le FC Grenoble (victoire 52-12)[13].

En août 2016, Christopher Tolofua annonce son transfert aux Saracens pour la saison 2017-2018 malgré une proposition de prolongation du Stade toulousain[14].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Lancer en touche de Christopher Tolofua

Christopher Tolofua est un talonneur dynamique dans le jeu courant (il a commencé le rugby au poste de troisième ligne) mais qui connait des difficultés dans les lancers en touche, une spécificité très importante de son poste[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

(maj au 24 juin 2014)

En club[modifier | modifier le code]

Championnat de France
  • 45 matches ; 10 points (2 essais)
Coupe d'Europe
  • 14 matches ; 10 points (2 essais)
Challenge européen
  • 1 match

International[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné pour la première fois le contre l'Argentine. Il a en tout été sélectionné à 4 reprises.

Il n'a participé à aucun match des Tournoi des Six Nations ni à aucune Coupe du monde.

Il n'a marqué aucun point.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche de Tolofua Christopher », sur itsrugby.fr (consulté le 11 novembre 2014).
  2. (en) Fiche de Christophe Tolofua sur ESPNscrum. Consulté le 11 novembre 2014.
  3. Philippe Lauga, « Tolofua s'en souviendra », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 15 janvier 2012)
  4. « Toulouse crée l'exploit », sur stadetoulousain.fr,‎
  5. « Tolofua, talon de demain », sur lequipe.fr,‎
  6. « Statistiques de Christopher Tolofua en Top 14 pour la saison 2013-2014 », sur www.itsrugby.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  7. « Statistiques de Christopher Tolofua en H-Cup pour la saison 2013-2014 », sur www.itsrugby.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  8. « Deux ans de suspension pour Chiliboy Ralepelle », sur L'Equipe.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  9. a et b « Statistiques de Christophe Tolofua en Top 14 pour la saison 2014-2015 », sur www.itsrugby.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  10. « Stade Toulousain : Christopher Tolofua out un mois, pénurie de talonneurs dans la Ville Rose », sur Le Rugbynistère (consulté le 9 novembre 2015).
  11. « Fiche de Christopher Tolofua », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  12. « Statistiques de Christopher Tolofua en Top 14 pour la saison 2015-2016 », sur www.itsrugby.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  13. « Notre XV de la 8e journée », sur Rugbyrama (consulté le 9 novembre 2015).
  14. « Le talonneur international du Stade Toulousain, Christopher Tolofua, a signé aux Saracens », sur L'Équipe (consulté le 30 août 2016).
  15. Laurent Campistron, « Tolofua, talon contrarié », L'Équipe,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]