Julien Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre.
Julien Pierre
Description de l'image Jubilé Chabal-Nallet - 20150604 - Julien Pierre 1.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (38 ans)
à Rodez (France)
Taille 1,97 m (6 6)
Surnom Le chameau, Ju-Pi[1]
Poste Deuxième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1998-2003
2003-2008
2008-2015
2015-2018
Stade rochelais
CS Bourgoin
ASM Clermont
Section Paloise

112 (30)[2]
182 (10)[2]
61 (5)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2007-2012Drapeau : France France27 (5)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 avril 2018.

Julien Pierre est un joueur de rugby à XV international français né le à Rodez. Il évolue au poste de deuxième ligne au sein de l'Atlantique stade rochelais entre 2001 et 2003, de C.S. Bourgoin-Jallieu entre 2003 et 2008, de l'ASM Clermont Auvergne entre 2008 et 2015, puis de la Section paloise entre 2015 et 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Pierre grandit aux Sables d'Olonne. Son grand-père est alors le propriétaire du Zoo des Sables et le créateur du Bioparc de Doué-la-Fontaine[4].

Formé au Rugby club sablais, en Vendée, Julien Pierre rejoint l'Atlantique stade rochelais en 1998 et le CS Bourgoin-Jallieu en 2002 dont il sera le capitaine durant la saison 2007-2008.

En mars 2007, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Argentine à Biarritz. Les Baa-Baas s'inclinent 28 à 14[5].

À l'occasion des test matches d'été 2007, il honore sa première sélection avec l'équipe de France et dispute deux rencontres face à la Nouvelle-Zélande.

Vern Cotter est le manager de Julien Pierre de 2008 à 2014.

En juin 2008, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre le Canada à Victoria[6]. Les Baa-Baas l'emportent 17 à 7[7].

En 2008, il signe à l'ASM Clermont Auvergne et échoue en finale du Top 14 2008-2009. Il fait son retour en équipe de France lors du Tournoi des Six Nations 2010 et remporte la compétition en réalisant le Grand Chelem. La même année, il devient champion de France avec l'ASM Clermont Auvergne.

En novembre 2012, il est sélectionné dans l'équipe des Barbarians français pour affronter le Japon au Stade Océane du Havre[8]. Les Baa-Baas l'emportent 65 à 41.

En 2011, il est vice champion du Monde avec l'équipe de France. Il joue son dernier match international l'année suivante, dans le Tournoi des Six Nations, contre le Pays de Galles.

Peu avant la fin de la saison 2014-2015, la Section paloise, qui survole la Pro D2, prépare le renforcement de son effectif en vue de sa montée en première division avec de nombreuses arrivées — dont celle du All Black Conrad Smith — et annonce l'arrivée de Julien Pierre pour la saison suivante[9].

En 2018, il prend sa retraite sportive et devient coordinateur sportif de son dernier club, la Section paloise[10].

En 2013, il crée avec le Parc Animalier d'Auvergne le fonds de dotation La Passerelle Conservation dont il est président[4]. La Passerelle Conservation a pour vocation de récolter des fonds à destination de programmes de sauvegarde d'espèces menacées. Elle a deux axes d’action : la protection des espèces menacées et de leur milieu ainsi que la sensibilisation du grand public à la protection de l’environnement. En 2019, le Parc Animalier d'Auvergne lance l'Euro Nature, chaque visiteur a l'option de payer 1€ de plus à l'entrée qui est réservé aux programmes soutenus. L'objectif est de récolter 100 000€.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Julien Pierre à l'entraînement avec l'ASM Clermont Auvergne.

En club[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du championnat de France en 2010 avec l'ASM Clermont
  • Finaliste du championnat de France : 2009 et 2015 avec l'ASM
  • Finaliste de la Coupe d'Europe : 2013 et 2015 avec l'ASM
  • Finaliste du Challenge Sud-Radio en 2004 avec le CSBJ
  • Vainqueur Coupe de la Ligue 2002 et 2003 avec le Stade rochelais
  • Champion de France Espoirs avec le Stade rochelais en 2002

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(à jour au 26.03.15)

En coupe du monde :

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Édition Rang Résultats France Résultats J.Pierre Matchs J.Pierre
Nouvelle-Zélande 2011 Finaliste 4 v, 0 n, 3 d 4 v, 0 n, 3 d 7/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.europe1.fr/sport/articles/nallet-mene-la-revue-426845
  2. a b et c « Julien Pierre », sur www.itsrugby.fr (consulté le 16 avril 2018)
  3. (en) « Player analysis / Julien Pierre », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2012)
  4. a et b « La passerelle conservation », sur lapasserelleconservation.fr (consulté le 3 juillet 2019).
  5. « Barbarian Rugby Club vs Argentine », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  6. « Le groupe des Barbarians », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 4 décembre 2016)
  7. « Canada vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  8. « La composition du XV des Barbarians Français contre le Japon », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 24 novembre 2016)
  9. « Julien Pierre à Pau », sur L'Équipe, (consulté le 26 mars 2015).
  10. « Les écoliers des 4 Coins du Monde découvrent le Centre Macron d'entraînement », sur www.section-paloise.com, (consulté le 15 décembre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]