Céret sportif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Céret sportif
Logo du Céret sportif
Généralités
Nom complet Céret sportif
Surnoms CS
Noms précédents CO Céretan
Fondation 1915
Couleurs bleu, blanc, rouge et jaune
Stade Stade Louis-Fondecave
(3 000 places)
Siège Stade Louis-Fondecave
20 ter avenue d'Espagne
66400 Céret
Championnat actuel Fédérale 1 (2020-2021)
Président Drapeau : France Cathy Calvet
Entraîneur Drapeau : France Michel Konieck (avants)
Drapeau : France Florent Roigt (arrières)
Site web www.ceret-sportif.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de 2e division (2)
Championnat de 3e série (1)
Championnat Séries territoriales (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 25 ami 2020.

Le Céret sportif est un club français de rugby à XV basé à Céret, dans les Pyrénées-Orientales et fondé en 1915. Il appartient au comité du Pays catalan. Il évolue en 2020-2021 en Fédérale 1.

Le stade municipal Fondecave où se jouent les rencontres du Céret sportif a été inauguré en 1949. Il peut accueillir jusqu’à 3000 spectateurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Le Céret sportif est un club représentant la ville de Céret, fondé en 1915[2].

Il y a eu plusieurs clubs à Céret avec notamment :

  • le COC (Club olympique Céret)
  • le RCC (Racing club cérétan)
  • l'USC (l'Union sportive cérétane)
  • le SCOC (le Sporting club olympique cérétan)
  • le CS (Céret sportif)
  • le JSC (Jeunesse sportive cérétane)

Le club actuel date de la fusion entre le Céret sportif et l'Union sportive cérétane en 1940.

Les années de Gloires du Céret Sportif 1951-1958[modifier | modifier le code]

Montée en première division en 1951[modifier | modifier le code]

Le Céret sportif fait partie des 16 clubs promus à l’issue du Championnat de France de 2e division 1951 et joue en première division deux années consécutives en 1951-1952 où il réussit notamment le match nul à Perpignan futur vice-champion de France et en 1952-1953.

Descente puis remontée en première division en 1956[modifier | modifier le code]

Après 2 années en deuxième division, Céret remonte pour un an en 1955-1956.

Retour en deuxième division[modifier | modifier le code]

Descendu en 2e division en 1956-57, il hérite d’une poule difficile avec Valence, SA Lyon, Quillan, Perpignan, Villefranche-sur-Saône, l’AS Mâcon et le CS Bourgoin-Jallieu.

Céret reste en 2e division en 1957-58 avec pour adversaire Valence, SA Lyon, RC Châteaurenard, CS Bourgoin-Jallieu, Côte vermeille, Perpignan et Villelongue. Le club finira par descendre en 3e division.

Remontée et maintien en 2e division[modifier | modifier le code]

Vice-champion de France de troisième division 1967[modifier | modifier le code]

En 1966-67, le nouveau président Edward Thieux réalise un recrutement ambitieux et le club remontera en 2e division, disputant même la finale de son championnat contre l'Union Athlétique Vicoise[3] (Vic-Fezensac) au Stade Pierre Balussou de Pamiers[4].

Céret en deuxième division[modifier | modifier le code]

Pour son retour en 2e division en 1967-68, Céret joue contre le Nice de l’ancien international Henri Romero un match plus que tendu.

En 1970-1971, toujours en 2e division, Cérét joue contre Bédarrides, Prades, Montpellier, Sorgues, Salon de Provence, Pézenas et Nice. Le club se maintient sans pour autant se qualifier.

En 1971-1972, Céret joue contre Saint-Girons, Nice, Foix, Thuir, Pézenas, Prades et Argelès. C’est un nouveau maintien de justesse et l’ouvreur Michel Torrent par pour Romans, club de première division.

En 1972-1973, Argelès, Bédarrides, Cavaillon, Chateaurenard, Foix, Pamiers, Pézenas, Rieumes, Saverdun et Sorgues sont les adversaires du club catalan qui ne fait pas mieux que la saison précédente.

En 1973-1974, Cérét finit par redescendre en 3e division.

De nouvelles ambitions dans les années 1990 et 2000[modifier | modifier le code]

Champion de France en 2e division 1993[modifier | modifier le code]

Le Céret sportif remporte le titre de champion de France de 2e division face à l'Union Sigean-Port-la-Nouvelle sur le score de 18-15 sur le stade Gilbert-Brutus de Perpignan devant plus de 6000 spectateurs[5].

  • L'équipe :
    • 1-2-3 : Jean Balastegui, George Barry, Jérôme Sanchez, André Munoz, Paul Martin, José Sanchez.
    • 4-5 : Pierre Roux, Bruno Piquemal, Laurent Llense.
    • 6-7-8 : José Beltran, Thierry André, Frédéric Torrent, Pierre Calva,
    • 9-10 : Marc Raynaud, Jean-Michel Vignau, Eric Saqué
    • 12-13 : Pascal Vidalou Eric Busquets, Frédéric Géronne
    • 11-14 : Serge Marty, Stéphane Colomines, Patrick Torres, Philippe Péjoan, Jean-Paul Villalongue
    • 15 : Pierre-Jean Deman

Montée en groupe B1 en 1995[modifier | modifier le code]

Céret enchaîne ensuite une nouvelle promotion en groupe B1 en 1994-95 où il affronte Béziers, recordman du nombre de Brennus à l’époque. Béziers s’imposera de peu à Fondecave 24-18 avant d’être promu en groupe A2.

Relégation en deuxième division en 1997[modifier | modifier le code]

Redescendu en 2e division en 1997, Céret remontera immédiatement, avec un second titre à la clé.

Champion de France de 2e division 1998[modifier | modifier le code]

Le , le Céret sportif remporte le titre de champion de France de 2e division en battant l'équipe du CA Sarlat sur le score de 20-14 sur le stade Ernest-Argelès de Blagnac[5].

  • L'équipe :
    • 1-2-3 : Jean Balastegui, Jérôme Sanchez, Bruno Parra, David Marti, David Bardes, Christophe Coste
    • 4-5 : Bruno Piquemal, Christophe Esteve, Emmanuel Torrent
    • 6-7-8 : Thierry André, Olivier Busqets, Laurent Pous, Jean-Luc Combette, Olivier Tourre
    • 9-10 : Marc Raynaud, Tony Cortes, Gérard Sanchis
    • 12-13 : Eric Busquets, Ludovic Cortes, Pierre-Jean Deman
    • 11-14 : David Llorente, Didier Enrique, André Capdeville
    • 15 : Louis Clotet, Philippe Caritg

9 saisons consécutives en Fédérale 1 (1999-2007)[modifier | modifier le code]

C’est le retour en Fédérale 1 pour 10 ans jusqu’à la saison 2006-07. C’est à Céret que Franck Azéma fait ses débuts comme entraîneur après y avoir terminé sa carrière de joueur.

Retour en Fédérale 2[modifier | modifier le code]

Céret jouera ensuite 10 ans en Fédérale 2.

Promotion en Fédérale 1 en 2017[modifier | modifier le code]

Au terme de la saison 2016-2017, en atteignant les quarts de finale de Fédérale 2, le club gagne sa place en Fédérale 1 pour la saison suivante[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Céret sportif
Compétitions nationales
Championnat de France de 2e division
  • Champion (2) : 1993[7] et 1998[8]
Championnat de France de 3e division
  • Vice-champion (1) : 1967[9]
Championnat de France de 3e série
  • Champion (1) : 1931[10]
Championnat de France de Séries territoriales
  • Champion (1) : 1925
Équipes de jeunes
Tournoi UFOLEP Cadets B
  • Champion (1) : 1993[11]
Compétition Date de la finale Vainqueur Score Finaliste
Championnat de France de 3e série 1931 CO Céretan 6– 4 AS Bourse de Paris
Championnat de France de 3e division 1967 Union Athlétique Vicoise 9– 5 Céret sportif
Championnat de France de 2e division 1993 Céret sportif 18 – 15 Union Sigean-Port-la-Nouvelle
Championnat de France de 2e division 1998 Céret sportif 20 – 14 CA Sarlat

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs notables[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 2002-2004 : Drapeau : France Franck Azéma
  • ????-2007 : Drapeau : France Marc Raynaud (arrières) et Drapeau : France Jérôme Sanchez (avants)
  • 2007-???? : Drapeau : France Hervé Laporte (arrières) et Drapeau : France Edmond Champagnac (avants)
  • 2008-2009 : Drapeau : France Alain Teixidor
  • ????-2013 : Drapeau : France Henri Selva, Drapeau : France Marcel Alouge et Drapeau : France Matthias Ferrer
  • 2013-2015 : Drapeau : France Laurent Pous (avants) et Drapeau : France Guy Dunyach (arrières)
  • ????-???? : Drapeau : France Laurent Pous (avants), Drapeau : France Guy Dunyach (arrières), Drapeau : France Josian Carod et Drapeau : France David Marti
  • ????-2018 : Drapeau : France Nicolas Grelon (manager et avants) et Drapeau : France Christian Bramon (arrières)
  • 2018-2019 : Drapeau : France Nicolas Grelon (manager et avants) et Drapeau : Nouvelle-Zélande Hosea Gear (arrières)
  • 2019-2020 : Drapeau : France Michel Konieck (avants) et Drapeau : France Jean-Philippe Grandclaude (arrières)
  • 2020- : Drapeau : France Michel Konieck (avants) et Drapeau : France Florent Roigt (arrières)

Présidents[modifier | modifier le code]

  • 1954-1955 : Drapeau : France Michel Sageloli[12]
  • ????-1965 : Drapeau : France Joseph Dunyach
  • 1965-1966 : Drapeau : France Faja
  • 1966-1969 : Drapeau : France Edward Thieux
  • 2014-2015 : Drapeau : France Lionel Arnaudies
  • ????-???? : Drapeau : France Bernard Lacaille et Drapeau : France Yves Maurel
  • ????-???? : Drapeau : France Lionel Arnaudiès et Drapeau : France Jean Parayre
  • 2018-2019 : Drapeau : France Remy Puigsegur
  • 2019- : Drapeau : France Cathy Calvet

[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Records de l'équipe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Fiche club : Céret », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  3. « Anniversaire du titre Champion de France 1967 », sur https://lejournaldugers.fr
  4. « 3e division Division Excellence 1967 », sur www.finalesrugby.fr
  5. a et b « Historique », sur http://ceretsportif.aneantis.com (consulté le 27 mai 2014)
  6. « Rugby à XV: le Céret sportif accède à la Fédérale 1 après sa qualification pour les 1/4 contre Mauléon (27-13) », sur www.lindependant.fr, L'Indépendant, (consulté le 28 mai 2017).
  7. « 1993 (2ème DIVISION) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  8. « 1998 (2ème DIVISION) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  9. « 1967 (3ème DIVISION - EXCELLENCE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  10. « 1931 (3ème SERIE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  11. « 1993 (UFOLEP CADETS B) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 7 février 2013)
  12. « Michel Sageloli », sur https://maitron.fr
  13. a et b « Céret Sportif », sur www.itsrugby.fr (consulté le 20 janvier 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :