Alexandre Flanquart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexandre Flanquart
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexandre Flanquart en 2012.
Fiche d'identité
Naissance (32 ans)
à Cambrai (France)
Taille 2,06 m (6 9)
Poste Deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
1995-2007
2007-2019
2019-
Lille MRC
Stade français
Union Bordeaux Bègles
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2009-2019
2019-2021
2021-
Stade français
Union Bordeaux Bègles
Provence rugby
163 (30)[1]
22 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2013- France22 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 8 octobre 2021.

Alexandre Flanquart, né le à Cambrai, est un joueur de rugby à XV français évoluant au poste de deuxième ligne au sein de l'effectif de l'Union Bordeaux Bègles, après avoir passé dix ans au Stade français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé au club de Lille puis au Stade français, il est international universitaire avant d'être sélectionné en équipe A le [3].

Le , il est titulaire pour la première fois à gauche de la deuxième ligne en équipe de France, associé à Yoann Maestri[4].

Il est sacré champion de France en 2014-2015 en étant titulaire lors de la finale face à l'ASM Clermont Auvergne (12-6)[5]. Il est sélectionné pour la Coupe du Monde en suivant.

Guy Novès, successeur de Philippe Saint-André, le sélectionne à l'occasion du Tournoi des Six Nations 2016, mais ne lui fera plus confiance par la suite.

En , il est sélectionné pour jouer avec les Barbarians français qui affrontent l'équipe d'Afrique du Sud A les 16 et en Afrique du Sud[6]. Titulaire lors des deux rencontres, les Baa-baas s'inclinent 36 à 28 à Durban[7] puis 48 à 28 à Soweto[8].

En , il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians français pour affronter les Māori All Blacks au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux. Les Baa-Baas parviennent à s'imposer 19 à 15[9].

En 2019, il quitte le Stade français pour rejoindre l'Union Bordeaux Bègles. En froid avec l'entraîneur sud-africain du Stade Français, Heyneke Meyer, il obtient la levée de ses deux dernières années de contrat pour rejoindre l'UBB[10].

En mai 2021, il signe pour deux saisons en Pro D2 avec Provence Rugby à Aix-en-Provence.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Alexandre Flanquart compte 22 capes internationale en équipe de France[2]. Il honore la première de celle-ci le lors d'une défaite 23 à 13 contre l'équipe de Nouvelle-Zélande à l'Eden Park d'Auckland en remplaçant Yoann Maestri à la 71e minute[2].

Il participe à trois éditions du Tournoi des Six Nations, en 2014, 2015 et 2016[11].

Il dispute une édition de coupe du monde, en 2015, où il rencontre l'Italie, la Roumanie et Irlande[12].

Avant ses sélections en équipe de France, il est international universitaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche d'Alexandre Flanquart », sur itsrugby.fr (consulté le ).
  2. a b c et d (en) « Alexandre Flanquart », ESPNscrum (consulté le ).
  3. « Fiche du match France - Nouvelle-Zélande du 8 juin 2013 », sur ww.ffr.fr (consulté le ).
  4. « Fiche du match France - Nouvelle-Zélande du 22 juin 2013 », sur ww.ffr.fr (consulté le ).
  5. « Fiche de la finale du Top 14 2015 », sur www.lequipe.fr (consulté le ).
  6. « La liste des Barbarians français convoqués pour la Tournée sud-africaine est dévoilée », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le ).
  7. (en) « SA 'A' dominate French Barbarians in Durban », sur www.sport24.co.za, (consulté le ).
  8. (en) « SA A too strong for Baa-Baas », sur www.sarugbymag.co.za, (consulté le ).
  9. « Barbarians Français bat Maori All Blacks : 19-15 », sur ww.ffr.fr, (consulté le ).
  10. « Transferts : Alexandre Flanquart (Stade Français) rejoint Bordeaux-Bègles », sur www.lequipe.fr, (consulté le ).
  11. (en) « Alexandre Flanquart : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  12. (en) « Alexandre Flanquart : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]