Pfyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le toponyme valaisan, voir Finges. Pour la forêt nommée Pfynwald en allemand, voir Forêt de Finges.

Pfyn
Blason de Pfyn
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Thurgovie Thurgovie
District Frauenfeld
Localité(s) Dettighofen
Communes limitrophes Felben-Wellhausen, Herdern, Homburg, Hüttlingen, Müllheim, Warth-Weiningen
NPA 8505
N° OFS 4841
Démographie
Gentilé Pfyner
Population
permanente
1 943 hab. (31 décembre 2017)
Densité 147 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 00″ nord, 8° 57′ 00″ est
Altitude 410 m
Superficie 13,18 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Pfyn
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Thurgovie

Voir sur la carte administrative du Canton de Thurgovie
City locator 14.svg
Pfyn

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Pfyn

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Pfyn
Liens
Site web www.pfyn.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Pfyn est une commune suisse du canton de Thurgovie, située dans le district de Frauenfeld.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom provient du latin ad fines (« à la frontière », soit la frontière entre la province de Rhétie et la Séquanaise). Les vestiges d'un fortin romain datant probablement du IVe siècle sont encore visibles. Le site était toutefois déjà peuplé au Néolithique, faisant de Pfyn l'un des plus anciens lieux habités de Suisse orientale. Des pièces archéologiques datant de 4000 à 3500 av. J.-C., mises au jour en 1944, ont donné à cette période le nom de civilisation de Pfyn. Le fortin romain ayant accueilli des Gallo-Romains christianisés en partie depuis le IIIe siècle, Pfyn a également compté l'une des premières églises de Thurgovie.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan de la population résidente permanente (total) selon les districts et les communes, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)

Sur les autres projets Wikimedia :