Foreste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Foreste
Foreste
Mairie - école.
Blason de Foreste
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Saint-Quentin
Canton Saint-Quentin-1
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Vermandois
Maire
Mandat
Hugues Pavie
2014-2020
Code postal 02590
Code commune 02327
Démographie
Gentilé Forestois - Forestoises
Population
municipale
169 hab. (2016 en diminution de 6,11 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ 34″ nord, 3° 05′ 59″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 91 m
Superficie 4,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Foreste

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Foreste

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Foreste

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Foreste

Foreste est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Foreste
Lanchy Beauvois-en-Vermandois
Ugny-l'Équipée Foreste Germaine (Aisne)
Villers-Saint-Christophe Douchy (Aisne)

Transports en commun routiers[modifier | modifier le code]

La localité est desservie par les autocars du réseau inter-urbain Trans'80, Hauts-de-France (ligne no 51, Mesnil-Bruntel - Saint-Christ-Briost - Ham)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1600 et 1843, la commune est nommée Herouel ou Hérouël.

Une ordonnance du roi du 7 juin 1843 a transformé la commune d'Herouël, réunie à la section d'Auroir issue de l'ancienne commune d'Auroir-Aubigny, en la commune nouvelle de Foreste[2].

Carte de Cassini (vers 1750) sur laquelle figurent les deux paroisses de Herouel et Oroir.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1876 après 1877 Fouquier[3]    
mars 2001 En cours
(au 12 mai 2014)
Hugues Pavie LR Retraité de l'agriculture
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 169 habitants[Note 1], en diminution de 6,11 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
150144162173242304270358361
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
390402335369409419384374363
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
359310304280232196184209240
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
175170163199165143175179177
2016 - - - - - - - -
169--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Quentin, vitraux de Paul Charavel.
  • Chapelle Saint-Nicolas d'Auroir.
  • Monument aux morts.
  • Pigeonnier.
  • Château d'Auroir.
  • Ancienne gare et son château d'eau.
Article détaillé : Ligne de Saint-Quentin à Ham.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Foreste Blason D'argent à trois arbres coupés de sinople, au chef d'azur chargé de trois étoiles de six rais d'argent[10].
Détails
Blason retrouvé sur une fresque héraldique située dans la gare de Ham.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. Bulletin des lois du Royaume de France, IXe série, premier semestre de 1843, p.  401 sur Google Livres
  3. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1877, p214.
  4. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  5. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « 02327 Foreste (Aisne) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 28 décembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :