Vendeuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vendeuil
Vendeuil
Entrée de Vendeuil.
Blason de Vendeuil
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Saint-Quentin
Intercommunalité Communauté de communes du Val de l'Oise
Maire
Mandat
André Da Fonseca
2020-2026
Code postal 02800
Code commune 02775
Démographie
Gentilé Vendeuillois(es)
Population
municipale
944 hab. (2018 en augmentation de 1,83 % par rapport à 2013)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 43′ 00″ nord, 3° 21′ 09″ est
Altitude Min. 49 m
Max. 112 m
Superficie 14,45 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Quentin
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Ribemont
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Vendeuil
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Vendeuil
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vendeuil
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vendeuil
Mairie de Vendeuil

Vendeuil est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes latinisées Vendolium Castrum, Vendoilium en 1115, Vendoilus en 1135, Vendocul en 1561, Vandeuille en 1602[1], c'est-à-dire le gaulois vindo-ialon « clairière blanche »[réf. nécessaire].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Vendeuil est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Quentin, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 120 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (78 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (81,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (62,7 %), prairies (10,2 %), eaux continentales[Note 3] (10,1 %), zones urbanisées (5,6 %), zones agricoles hétérogènes (5,1 %), forêts (3,9 %), mines, décharges et chantiers (2,4 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

André Larive a écrit, en 1899, un essai historique très documenté et très complet de 375 pages sur la commune de Vendeuil consultable sur le site Gallica[9].

Carte de Cassini du secteur (vers 1750).
Vestige du moulin à eau sur l'Oise.

Carte de Cassini
La carte de Cassini montre qu'au XVIIIè siècle, est une paroisse située sur la rive droite de l'Oise.
L'ovale qui entoure le village indique que Vendeuil était construit sur un opidum crée par les Viromanduens qui était en core visible vers 1870: "emplacement d'un opidum dont on distingue les trois circonvallations au sud de la commune" [10].
Un château, construit au Moyen-Age dont il de reste aucune trace de nos jours, est représenté sur la carte.
La route pavée qui va de Saint-Quentin à Chauny passe à l'ouest du village.
Deux moulins à eau dont les vestiges sont encore présents sont symbolisés par une roue dentée.
Des ponts en bois permettait aux paysans, aux animaux et aux charrettes de traverser l'Oise.

  • Ancienne châtellenie, possession des Béthune, des Luxembourg, des Bourbon-Vendôme, puis à partir de 1708 d'Antoine Crozat, secrétaire du roi et constructeur du canal de l'Oise à la Somme qui porte son nom ; acquise enfin par les Fizeaux pour constituer la dot d'Etiennette Fizeaux lors de son mariage avec le comte de Brienne.
  • Incendié par les Anglais en 1373, par les ligueurs en 1589, par la garnison de Cambrai en 1674.
  • Destruction en 1914-1918.

Passé ferroviaire du village[modifier | modifier le code]

Carte postale de la gare de Vendeuil en 1905.
Autre carte postale de la gare de Vendeuil avant 1914 située sur la rive droite de l'Oise.
Détruite par les Allemands en 1917, la gare fut reconstruite dans les années 1920.
La ligne traversait passait à l'est du village et suivait le cours de l'Oise. Aucun vestige de la gare ne subsiste de nos jours.

De 1898 à 1963, Vendeuil a été traversé par la ligne de chemin de fer de Mézières-sur-Oise à La Fère, qui , venant de Moÿ-de-l'Aisne, traversait le village du nord au sud et se dirigeait vers Travecy.
Jusqu'en 1935 Vendeuil était le terminus de la ligne. Le tronçon de 7 km allant jusque La Fère par Travecy ne fut mis en service qu'à cette date.
Chaque jour, trois trains s'arrêtaient dans chaque sens devant la gare pour prendre les passagers qui se rendaient soit à Saint-Quentin, soit à Guise ou dans l'autre sens à La Fère. A une époque où le chemin de fer était le moyen de déplacement le plus pratique, cette ligne connaissait un important trafic de passagers et de marchandises.
A partir de 1950, avec l'amélioration des routes et le développement du transport automobile, le trafic ferroviaire a périclité et la ligne a été fermée en 1963. Les rails ont été retirés. La gare a été démolie. Quelques tronçons de l'ancienne ligne subsistent encore de nos jours utilisés comme sentier de randonnée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Vendeuil est membre de la communauté de communes du Val de l'Oise, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Mézières-sur-Oise. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[11].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Saint-Quentin, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[12]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Ribemont pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[12], et de la deuxième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[13].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Michel Degrande UMP  
mars 2008[14] mars 2014 Alex Lesbros    
mars 2014[15] En cours
(au 28 mai 2020)
André Da Fonseca SE Fonctionnaire
Réélu pour le mandat 2020-2026

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[17].

En 2018, la commune comptait 944 habitants[Note 4], en augmentation de 1,83 % par rapport à 2013 (Aisne : −1,25 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4631 3661 4051 3821 5191 6221 7251 7281 621
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5621 5531 5351 3991 4551 4481 2601 2051 253
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0761 2221 203676755740788804929
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
931956883867881856901918949
2018 - - - - - - - -
944--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église vers 1870.
Dessin de Joachim Malézieux
(1851-1906).
  • Église Saint-Jean-Baptiste, reconstruite après 1918.
  • Monument aux morts.
  • Mémorial place du 18-Juin-1940.
  • Sur le territoire de la commune, se trouvaient dans l'ancien fort de Vendeuil, un zoo et un parc d'attractions (appartenant à monsieur Caucheteux) qui ferma dans les années 1980. À sa meilleure époque, le fort de Vendeuil accueillait 80 000 visiteurs par an.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vendeuil Blason
D’azur au lion naissant d’or[20].
Ornements extérieurs
Croix de guerre 1914-1918
Devise
Nous sommes de Vendeuil, Vendeuil nous sommes.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en décembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Essai historique sur la commune de Vendeuil / par André Larive », sur Gallica, (consulté le 17 août 2020).
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 23 mars 2021)
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 23 mars 2021)
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 23 mars 2021)
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur insee.fr, (consulté le 23 mars 2021)
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 23 mars 2021).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 21 mai 2021)
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 21 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. « Essai historique sur la commune de Vendeuil / par André Larive », sur Gallica, (consulté le 17 août 2020).
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39289w/f330.item
  11. « communauté de communes du Val de l'Oise - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  12. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Vendeuil », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  13. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  14. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  15. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 17 août 2014)
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  20. « 02775 Vendeuil (Aisne) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 24 avril 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]