Francilly-Selency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Francilly-Selency
Francilly-Selency
Mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Saint-Quentin
Canton Saint-Quentin-1
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Vermandois
Maire
Mandat
Daniel Denivet
2014-2020
Code postal 02760
Code commune 02330
Démographie
Gentilé Les Francillois
Les Franciloises
Population
municipale
443 hab. (2016 en diminution de 3,06 % par rapport à 2011)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 51′ 12″ nord, 3° 13′ 28″ est
Altitude Min. 86 m
Max. 128 m
Superficie 5,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Francilly-Selency

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Francilly-Selency

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Francilly-Selency

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Francilly-Selency

Francilly-Selency est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Francilly-Selency se situe à quelques kilomètres à l'ouest de l'agglomération de Saint-Quentin.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Francilly-Selency
Gricourt Fayet
Holnon Francilly-Selency Saint-Quentin
Savy

Transports en commun routiers[modifier | modifier le code]

La localité est desservie par les autocars du réseau inter-urbain Trans'80, chaque jour de la semaine, sauf le dimanche et les jours fériés (ligne no 49, Péronne - Roisel - Saint-Quentin)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1883, Francilly-Selency, hameau de Fayet, est érigée en une commune indépendante par démembrement de la commune de Fayet.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Christian Caudron    
mars 2008[2] En cours
(au 12 mai 2014)
Daniel Denivet DVG Retraité Fonction publique
Réélu pour le mandat 2014-2020[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1886. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 443 habitants[Note 1], en diminution de 3,06 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
320346315309309263193272240
1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999
216169231223229343426419435
2006 2007 2008 2013 2016 - - - -
455458461429443----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus.
  • Croix de chemin commémoratif de 1876.
  • Une série de monuments de guerre : monument aux morts ; monument des Mobiles de 1871 ; monument du régiment Manchester ; monument en mémoire de L. Lefèvre, résistant, prisonnier de guerre, 1943.
  • L'ancienne gare de la bifurcation, située sur la ligne de Vélu-Bertincourt à Saint-Quentin et la ligne de Saint-Quentin à Ham, en fonction de 1880 à 1955.
Article détaillé : Ligne de Saint-Quentin à Ham.


Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Lionel Lefevre (1904-1974), commandeur de la Légion d'honneur, Joseph Loiseau en résistance, chef de réseau pour l'Aisne de Résistance Fer et Libération, déporté par les nazis en 1943 au camp de concentration de Dora[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les horaires des lignes » Lignes du réseau Trans'80 », sur trans80.hautsdefrance.fr).
  2. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  3. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Francilly : ils se souviennent du déporté Lionel Lefèvre, in : Courrier Picard, 29 avril 2014]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :