Dors, mon amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Concours Eurovision de la chanson image illustrant la France image illustrant une chanson en langue française
Cet article est une ébauche concernant le Concours Eurovision de la chanson, la France et une chanson en langue française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le projet Eurovision.

Dors, mon amour est la chanson gagnante du Concours Eurovision de la chanson 1958, interprétée par le chanteur français André Claveau et dirigée par Franck Pourcel pour représenter la France. C'est la première fois que la France remporte le Concours Eurovision.

Elle est intégralement interprétée en français, langue nationale, comme le veut la coutume avant 1966.

La chanson était passée troisième du concours, après Corry Brokken qui représentait les Pays-Bas avec Heel de wereld et avant Solange Berry qui représentait le Luxembourg avec Un grand amour. À l'issue du vote, elle a obtenu 27 points, se classant première sur treize chansons[1],[2].

La chanson est une sorte de berceuse par le chanteur à son amante. Il lui dit de dormir, pendant qu'il médite sur l'amour et la puissance de la nuit[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Concours Eurovision de la chanson 1958 », sur eurovision.tv, Concours Eurovision de la chanson (site officiel) (consulté le 29 décembre 2014)
  2. a et b (en) « Dors, mon amour - paroles - Diggiloo Thrush », sur diggiloo.net, The Diggiloo Thrush,‎ (consulté le 29 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]