Marie-Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Blanche est une chanson interprétée par la chanteur français Guy Bonnet et dirigée par Franck Pourcel pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 1970 qui se déroulait à Amsterdam, aux Pays-Bas. Bonnet avait fait ses débuts au concours, en 1968, quand il a coécrit les paroles de La Source d'Isabelle Aubret. Il revient au concours, en 1983, en chantant Vivre.

Elle est intégralement interprétée en français, langue nationale, comme l'impose la règle entre 1966 et 1973.

La chanson est la sixième chanson interprétée lors de la soirée, après Jean Vallée qui représentait la Belgique avec Viens l'oublier (en) et avant Mary Hopkin qui représentait le Royaume-Uni avec Knock, Knock Who's There? (en). À l'issue du vote, elle a obtenu 8 points, se classant 4e sur 12 chansons.

La chanson est une ballade dans laquelle Bonnet chante sur l'émerveillement du monde lorsque le caractère titulaire (son amant) est avec lui. Bonnet a également enregistré la chanson en italien sous le même titre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]